30 novembre 2020

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Message de compassion de l’honorable MUDEKEREZA NAMEGABE Olive, aux victimes des inondations récurrentes au Sud Kivu en général et dans la ville de Bukavu en particulier

3 min read

Nous venons d’apprendre que la pluie  diluvienne qui s’est abattue sur la ville de Bukavu ce 25/10/2020 annonce le début d’une saison pluvieuse aux conséquences tragiques comme dans le passé. Nous adressons notre message de compassion à toute la population du Sud Kivu et particulièrement aux victimes des inondations, débordements des canalisations et  des plusieurs rivières qui ont  quitté leurs lits à cause des dépotoirs des  déchets. Nous compatissons avec les populations rurales, particulièrement celles de Walungu/Kashanja et ailleurs dans d’autres territoires de la Province du Sud Kivu,   victimes de l’impraticabilité des routes et inondations des marais qui détruisent des cultures dans les champs suite au manque de systèmes de curage et de drainage.

Je présente également mes sincères condoléances  aux familles qui viennent encore une fois de perdre leurs membres, leurs maisons et biens  et faisons encore une fois appels aux hommes et femmes de bonne volonté pour mettre en commun des actions de solidarité pour venir en aide aux sinistrés car l’union fait la force.

Nous craignons que nous n’avons rien appris du passé  et  les   catastrophes à venir risquent  d’être destructives dans la mesure où  notre ville n’a toujours pas mis en place sa politique de  reboisement et d’ assainissement  pour prévenir  les catastrophes  naturelles  et particulièrement les incendies, inondations et érosions qui sont dues au dénudement des collines  qui surplombent la ville  et  au dépôts  sauvages des déchets  dans  les  rivières. Les services de voiries urbaines(OVD), et OVDA doivent prendre des mesures pour maintenir les routes de dessertes agricoles, de réhabilitation des ponts et de drainage des marais, curage des caniveaux, etc.,  en vue de faciliter l’évacuation de la production et protection des champs des paysans.

La situation de la ville  est plutôt aggravée à cause des constructions anarchiques et du manque de voirie adaptée, des canalisations et autres mesures d’urbanisation pour contenir les eaux urbaines.

C’est pourquoi ,nous faisons encore une fois appel aux autorités  locales, Provinciales et Nationales  pour tout  faire en vue de sauver les vies humaines et mettre en place des mesures  pour prévenir  les catastrophes, préserver la ville de Bukavu  pour les générations futures, et prévenir sa disparition en cas de non urbanisation adaptée.

A l’accession de l’indépendance  la ville était aménagée pour 50.000 à  100.000 habitants, 60 ans après, elle garde la même superficie  pour une forte démographie  qui , sans tenir comptes  des  normes  urbanistiques et environnementales  requises , a explosé  jusqu’à plus d’un Million d’habitants suites aux exodes rurales  due au manque de sécurité dans les milieux ruraux. Les villages et tous les milieux ruraux doivent être sécurisés et développés par les services de l’OVDA

. Les autorités doivent en fin, prendre des dispositions qui s’imposent  pour développer la ville de Bukavu en orientant  dans un rayon de 30 km2, l’agglomération vers  Kavumo, Nyangezi  et Mugogo ;  sinon nous risquerons de nous trouver  un jour, tous,  emportés  par des éboulements   dans le lac Kivu. Nous encourageons l’appui aux efforts du Gouvernement par les  initiatives locales de développement, et surtout de travaux participatives communément appelés Salongo, car nos vies et celles de nos enfants en dépendent. 

Fait à Kinshasa le 27/10/2020

Honorable Olive Mudekereza Namegabe

Député National

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed