28 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

8 mars 2020 : Que faire pour la Journée des Droits des Femmes ?

3 min read
Ce dimanche 8 mars a lieu la Journée Internationale des Droits des Femmes. Pour l'occasion, de nombreux événements et rassemblements sont organisés pour célébrer la femme et revendiquer ses droits. Il ne vous reste plus qu'à choisir !

Comme chaque année, le 8 mars, c’est la Journée Internationale des Droits des Femmes. Et le thème de la version 2020 est “Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes”. Une journée de revendications, de manifestations (et un peu de fête) permettant de faire un bilan sur la situation des femmes, de fêter les victoires et les acquis, et de faire entendre notre  voix afin d’arriver un jour, qui sait, à une égalité totale entre hommes et femmes. Et qui dit journée spéciale, dit programme spécial ! Manifestations, expositions, débats, concerts… Alors, qu’allez vous faire dimanche ? 

8 mars 2020, les sorties culturelles à ne pas louper

  • Pour le 8 mars, le Musée de l’air et de l’espace laisse piloter les femmes et propose 2 visites guidées pour mettre en lumière les aventures souvent méconnues des pionnières de l’aviation. Et oui, l’histoire de la conquête des airs s’écrit aussi au féminin. Musée de l’air et de l’espace. Aéroport Le Bourget (95). Le 8 mars: séances à 10h30 et 14h.
  • Comme chaque année depuis 11 ans, le Forum des femmes fait son retour à Suresnes pour sa 12e édition à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les Droits de Femmes. L’objectif : offrir un temps d’animation, de réflexion et d’échange sur le thème riche et prometteur de la place des femmes dans l’Histoire.
  • Debout Citoyennes, au Zénith de Paris de 16h à 20h. Un set musical indépendant et innovant permettant de “rendre hommage à ces Citoyens au féminin qui se lèvent le matin pour un monde plus humain”. Et en présence de Marlène Schiappa…
  • S’intéresser aux Femmes d’engagements, en suivant le une visite du mémorial des martyrs de la Déportation de 14h à 15h30 au Panthéon suivi de 16h à 17h30 d’une immersion pour découvrir les “Grandes Femmes” du célèbre monument.
  • La Journée des Sorcières aux “Cinq toits” à Paris dès 9h30. Conférences, ateliers, joie et bonne humeur seront au rendez-vous dans ce “village éco-féministe” installée pour l’occasion. 
  • A Lyon, le Musée de l’Histoire de Lyon consacre une balade urbaine et des médiations dans l’exposition Portraits dans l’après-midi.

8 mars 2020 : Une journée de mobilisations 

Journée des Droits des Femmes rime avec revendications et manifestations. Partout en France, en cette journée de lutte, les associations féministes invitent à la grève générale féministe avec le hashtag #OnArreteToutes. Des dizaines de milliers de manifestantes (et manifestants) sont attendus à Paris pour revendiquer leurs droits et dénoncer les inégalités. Le cortège partira de la Place d’Italie (XIIIe) à 14h et finira son trajet place de la République (Xe). Et vu que cette année, ça tombe un dimanche, votre boss ne risque pas de vous en vouloir !

Lutte contre les violences sexuelles, réforme des retraites désavantageuse, inégalités salariales, les associations féministes vont aborder de nombreux thèmes lors de cette journée qu’elles ont ironiquement appelée “Marche des grandes gagnantes “, en référence aux arguments du gouvernement qui assure que sa réforme des retraites sera favorable aux femmes. Les manifestantes seront vêtues d’un bleu de travail et d’un fichu rouge à l’image de l’emblématique “Rosie la riveteuse”, icône de toutes les travailleuses invisibles. 

15h40, heure symbolique à laquelle les femmes “cessent d’être rémunérées”, le cortège procédera à un “jeté de gants de ménage” afin de protester contre les inégalités salariales mais également de l’inégale répartition des tâches domestiques.

La commune de Saint-Nazaire (Pays de la Loire) propose quant à elle une manifestation pas comme les autres… Toute la journée du dimanche 8 mars, il est proposé de sortir balais, tabliers dans son jardin ou sur son balcon, pour signifier que les tâches ménagères qui incombent encore aux femmes ne seront pas faites. De quoi faire pâlir les #tradwives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed