28 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

AFDC: A peine avoir abandonné Néné Nkulu pour Modeste Bahati, Didier Okito Lutundula appelle à « prier » pour que « Lukwebo soit le prochain premier Ministre »

2 min read

C’est un Didier Okito acquis à l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) de Modeste Bahati Lukwebo qui a rendu visite à la permanence de ce parti au Sud-Kivu, ce vendredi 12 février 2021.

Actuel Vice-ministre de l’Economie Nationale, Okito veut désormais voir Lukwebo être nommé comme premier Ministre, Chef du prochain gouvernement congolais.

« Le président de la République lui a donné confiance d’être informateur pour pouvoir dégager une nouvelle majorité parlementaire. et c’est un travail qu’il a fait avec succès. Selon les informations des coulisses, c’est lui qui mérite d’être premier ministre de notre pays. Ce n’est pas une faveur qu’on va lui faire mais parce qu’il mérite. Mais tout cela demande l’accompagnement de tous les enfants du Sud-Kivu », dit-il.

Il appelle donc les « enfants du Sud-Kivu » à prier contre les forces « maléfiques » pour que cette « promesse » soit réalisée; et tout cela pour le bien de la province.

« Que ce soutien au Sénateur Lukwebo arrive au Président de la République pour montrer que toute la province du Sud-Kivu est derrière lui [Président de la République]; par rapport à ce choix qu’il va faire pour le sénateur Bahati Lukwebo. Qu’il soit premier ministre du Congo. S’il le devient, je sais que notre province, aujourd’hui en soins intensifs; peut se reconstruire à l’instar de Matata Ponyo pour le Maniema. Nous devons insister sur cette prière, pour que le sénateur Bahati Lukwebo puisse être nommé comme premier ministre. Croisons les doigts, prions, pour que le Président de la République ne change pas de décision et qu’il signe l’ordonnance le nommant Premier Ministre », insiste l’élu de Bukavu.

Cette sortie de Didier Okito Lutundula au siège de l’AFDC au Sud-Kivu apparaît donc comme le retour de « l’enfant prodigue » à son domicile. Lui, Okito, qui avait préféré faire allégeance à Néné Nkulu, restée fidèle à Joseph Kabila; alors que les relations entre ce dernier et Lukwebo étaient exécrables.

Il faut rappeler que depuis que Tshisekedi a pris le contrôle du pouvoir; plusieurs soutiens de l’ancien Président se positionnent autrement. Désormais, pour Okito et nombreux d’entre les dissidents, il n’y a que Lukwebo qui dirige le Parti AFDC. Il appelle d’ailleurs à « enterrer la hache de la guerre et à cultiver la paix et l’unité ».

Abiud Olinde
congo-press.com (MCP) /Notabilitecd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.