16 janvier 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Affaire 12 millions $ : “Le montant demandé c’est ce que l’Assemblée nationale reçoit lors de toutes les sessions extraordinaires”, (Rapporteur du bureau d’âge)

2 min read

Le bureau d’âge de l’Assemblée nationale, a, à travers une mise au point faite ce jeudi 07 janvier 2021, par son rapporteur Gaël Busa, apporté une précision à l’opinion pour mettre fin aux malentendus en rapport avec les 12 millions de dollars américains, demandés au premier ministre enfin d’organiser la session extraordinaire.

Pour le rapporteur du bureau d’âge, le montant demandé est ce que l’Assemblée nationale reçoit lors de toutes les sessions extraordinaires.

« Ce montant là a été demandé conformément aux dispositions parlementaires et conformément à la loi. Ce que le bureau d’âge a demandé c’est ce que l’Assemblée nationale reçoit lors de toutes les sessions extraordinaires. Puisque ce sont des dispositions budgétaires, nous n’avons rien inventé, ceux qui montent au créneau que le bureau d’âge a exagérément sollicité les frais de la tenue de la session extraordinaire, ils doivent savoir que la dotation mensuelle de l’Assemblée nationale a été relevée depuis le mois de septembre dernier à cette hauteur par le fait que de l’exécution du budget de fonctionnement conformément à la loi de finances de l’exercice 2020 », a précisé Gaël Busa.

D’après le bureau d’âge, ce montant a été également demandé selon certaines dispositions du règlement intérieur du parlement.

« Le montant qui a été demandé c’est un montant prévu par la loi, c’est l’article 55 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, qui stipule que pendant la session extraordinaire, les députés reçoivent une prime équivalente à leurs émoluments mensuels et des primes diverses, il en n’est de même aussi des membres du cabinet ou les administratifs et les assistants des députés », a-t-il ajouté.

Et de poursuivre : « Il appartient à l’autorité de demander à quiconque les éléments contraire à pouvoir le prouver pour éviter tout malentendu ».

Il sied de rappeler que le bureau d’âge avait introduit une demande auprès du premier ministre pour obtenir la somme de 12 millions de dollars américains enfin d’organiser la session extraordinaire à l’Assemblée nationale, prévue du 05 janvier au 03 février 2021.

Un montant qui a suscité plusieurs réactions après l’apparition du document de la demande sur les réseaux sociaux.

Roberto Tshahe

7SUR7/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.