25 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Affaire 62 milliards de FC : le directeur de SECOPE et l’inspecteur général à l’EPST placés sous contrôle judiciaire

2 min read

Le directeur de Service de contrôle et de paie des enseignants (SECOPE), l’inspecteur général de l’Enseignement de l’EPST détenus depuis jeudi soir, ont passé leur première nuit au cachot près le parquet général de la Gombe pour détournement de fonds alloués au fonctionnement de l’ESPT.

Des sources judiciaires renseignent que ces hauts responsables du ministère de l’EPST sont soupçonnés d’avoir détourné 62 milliards de francs congolais destinés à la paie des enseignants.

« Comme annoncé au cours de l’émission « Questions publiques » par le chef de l’IGF, Jules Alingete, les procès auront lieu. On apprend l’arrestation du directeur de SECOPE, de l’inspecteur général à l’EPST, tous arrêtés au parquet de la Gombe. Affaire 62 milliards de francs congolais », a lancé le journaliste Peter Tiani sur Twitter.

Ainsi, plusieurs révélations ont éclaboussé les concernés dans le rapport de l’Inspection générale des finances après la mission de contrôle au ministère de l’EPST.

Il s’agit notamment de faux arrêtés antidatés de recrutement des agents et de création des écoles mais aussi l’explosion du personnel non enseignant au détriment du personnel enseignant, qui est pourtant le principal destinataire de la gratuité de l’enseignement.

Il faut rappeler que l’IGF avait dénoncé l’implication de 5 hauts responsables du ministère de l’EPST et de l’ordonnancement du ministère des Finances dans cette affaire de détournement des deniers publics.

Mputu Patrick-Marche

OURAGAN FM/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.