27 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Affaire Shadary et Marcellin Cishambo : La vie après l’aéroport de N’djili

2 min read

Voilà comment l’orgueil peut réduire une personne au ridicule. Shadary avait menacé de déstabiliser la RDC si quelque chose arrivé à Albert Yuma, aujourd’hui c’est lui-même qui est touché, on espérait voir une bombe atomique tomber sur la RDC, mais rien ne s’est  produit.

L’ex gouverneur du Sud-Kivu Marcellin Cishambo était  en date du 24 Janvier 2020 au ministère des affaires étrangères pour faire des démarches envie d’obtenir un passeport ordinaire.

Shadary blessé dans son orgueil, a préféré remplir le formulaire chez lui à la maison et secouru  par le vice-ministre des affaires étrangères qui est du FCC.

Selon nos sources, au moment de l’impression au ministère des affaires étrangères, le ministre des affaires étrangères a stoppé net sa demande, suite à l’enquête diligentée par le numéro 2 de l’ANR, celui de savoir « comment Shadary s’était procuré un passeport diplomatique en illégalité ? ».

Plusieurs zones d’ombres y ressort car la fonction du détenteur est toujours mentionnée. Cependant dans celui de Shadary il est écrit ” vice-premier ministre “. dans quelle république ? se demande l’opinion

En rappel, Emmanuel Ramazani Shadary et Marcellin Cishambo se sont vus interdits de voyager au Burundi car détenteurs des passeports diplomatiques alors qu’ils n’y ont plus droit, depuis plus de deux ans.

Avec une délégation de 9 personnes, Ils devaient prendre place à bord d’un régulier de Kenya Airways pour le Burundi. Ils se rendaient au Burundi à l’invitation du parti au pouvoir qui entendait designer le dauphin de Pierre Nkurunzinza.

TOPNEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed