16 janvier 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Affaire Transco, l’ODEP s’insurge contre le refus du DG ai de coopérer avec le parquet

2 min read

Invité le lundi 14 décembre 2020 au parquet général près la Cour d’Appel de Matete, le Directeur Général Intérimaire de la société Transco, Brakson Bongi, a brillé par son absence.

D’après l’Observatoire de la dépense publique (ODEP), Blackson Bongi refuse de répondre à l’invitation sous prétexte qu’il serait membre donateur de la Fondation Denise Nyakeru.

« Nous dénonçons ce soutien obscur, appelons M. Brackson Bongi de coopérer avec le Parquet de Matete », lit-on sur la page Facebook de l’ODEP.

Pour l’Observatoire de la dépense publique, l’argent de Transco volé doit être remboursé. Il faudrait pour ce faire sur justice soit rendue aux congolais victimes de ce qu’elle considère comme une « vaste escroquerie »organisée par ce Directeur Général et ses acolytes.

Plusieurs sources judiciaires renseignent que les avocats du Directeur Général intérimaire de Transco auraient sollicité sans succès une dérogation pour leur client, le lundi 14 décembre et mardi 15 decembre 2020. La raison de cette démarche demeure inexpliquée.

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) a fait une dénonciation contre les dirigeants de la société Transco pour des faits présumés de détournement des deniers publics.

Ainsi, l’ODEP, rappelons-le, a déposé le une plainte dans ce sens au Parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa Matete le premier octobre 2020.

D’ores et déjà, le Directeur administratif et financier de Transco a été placé sous mandat d’arrêt provisoire à la prison centrale de Makala à Kinshasa, depuis le 7 décembre dans le cadre de cette affaire.

Patrick Bomboka
Zoom – Eco /
Notabilitecd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.