1 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Bukavu: Dr MUBALAMA CIZUNGU Eugène, l’un des oiseaux rares de l’année plébiscité par l’ONG IRD-GL et qui fait la fierté de la jeunesse congolaise

2 min read

20 personnalités viennent d’être plébiscitées par la plate-forme Initiative Régionale pour le Développement IRD-GL en sigle comme personnalités de l’année. Parmi elle, figure deux gouverneurs, un général de l’armée congolaise Akilimali Muhindo dit Mundos qui a  œuvré comme commandant de la 33ème région militaire au sud- Kivu et Maniema, les députés nationaux et provinciaux et les jeunes entrepreneurs.

Selon le coordonnateur de l’ONG IRD-GL et directeur général du site d’informations notabilitecd.info ces personnalités se sont distinguées positivement dans l’exercice de leurs fonctions, chacune dans son domaine. Landry Bigabwa ajoute que la décoration de ces personnalités intervient dans un contexte particulier où en dépit de la crise du covid-19, ces personnalités ont donné le meilleur de leur même pour servir leurs communautés. Parmi eux, citons :

Monsieur Dr MUBALAMA CIZUNGU Eugène, médecin directeur de l’hôpital Saint LUC

Etant visionneur, ambitieux et soucieux d’apporté toujours un plus à notre province, avait pensé d’ériger un autre hôpital moderne de renommé international qui limitera le transfert de nos frères  et sœurs vers l’étranger, sans ignorer que ces transferts demandent les moyens de transport, le coût élevé du séjour du malade  et de son accompagnateur  et la prise en charge  et parfois dans des conditions sociales pas toujours les bonnes. Avec une imagerie de pointe fait d’une IRM, unique à Bukavu peut être dans toute la partie l’Est du pays, un scanner de haute définition ,endoscopie, laparoscopie,radiologie numérique, cette initiative reste la 1ere dans notre province ou un particulier médecin ayant définitivement compris le serment d’Hippocrate « le malade sera mon premier souci »ce digne fils du pays a compris qu’investir dans la santé est une noble vocation à encourager et à soutenir.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed