11 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Bukavu: Espérance Hendwa Ciza n’est plus!

2 min read

C’est un véritable coup de tonnerre dans la sphère sociale et politique du Sud-Kivu et de la République Démocratique du Congo. Madame Espérance Hendwa Ciza est morte.
La triste nouvelle est arrivée ce mardi 17 décembre dans la soirée et s’est répandue comme une traînée de poudre.
Selon les premières informations parvenues à Laprunellerdc.info, « maman Espé » pour les uns ou « Da Espé » pour d’autres, est décédée dans à un accident de circulation routière entre Abidjan et Yamoussoukro où elle était allée à l’ordination diaconale de son fils et chrétien de la cathédrale notre dame de Bukavu.
Jusqu’à sa mort, Espérance Hendwa Ciza était la Présidente Fédérale du Mouvement Congolais pour la Renaissance (MCR), dirigé par Pierre Lumbi, membre de Ensemble pour le Changement de Moïse Katumbi.
Fervente militante pour la cause de la femme, Espérance Hendwa Ciza ne rejetait presque pas de rendez-vous pour la mobilisation en faveur du respect des droits de la femme.
On l’a particulièrement vu très active dans les actions de la « Dynamique 50% des femmes » en vue de réclamer plus de représentativité dans les nominations des autorités provinciales. Elle était également présente dans la lutte des femmes politiques de la Province à part son action dans le monde associatif.
“Maman Espé” est également ancienne bourgmestre de la Commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu et s’était toujours engagée dans les échéances électorales aux côtés de centaines d’hommes « sans complexe » rappelle un activiste des droits humains.
Dernièrement, elle a été candidate à la députation provinciale dans la ville de Bukavu pour les élections du 30 décembre 2018 pour le compte de la Coalition Lamuka.
Beaucoup d’activistes des mouvements citoyens, des partis politiques et de la Société Civile se souviendront d’elle comme parmi les rares femmes leaders qui étaient en avant plan pour réclamer l’alternance au pouvoir depuis la fin du deuxième et dernier mandat de l’ancien président Joseph Kabila.
Pour l’instant, c’est toute la classe politique et sociale au Sud-Kivu qui rend hommages à cette brave femme connue pour ses bonnes relations avec toutes les générations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed