26 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Bukavu : Kana Kamwami appelle le nouveau premier ministre Sama Lukonde à accorder un regard particulier au Sud Kivu et au Nord Kivu

4 min read

Tout en saluant la nomination du nouveau premier ministre Sama Lukonde pour son âge jeune ainsi que son parcours académique et professionnel éloquent et sans reproche, Kana Kamwami, l’une des personnalités de la ville qui s’affichent rarement en public, fait cette fois-ci une apparition médiatique pour commenter cette actualité.

Je recommande au nouveau premier ministre d’ avoir un regard particulier sur les provinces du Nord et du sud Kivu dans son programme d’action ” a-t-il lancé d’emblée lors d’un entretien exclusif accordé à notabilitecd.info

Cette particularité selon Kana se justifie par le fait que ” les deux provinces sont en proie à l’insécurité depuis plus de deux décennies et sont devenues vulnérables à cause de ces guerres à répétions qui continuent à déchirer ses tissus économiques et ses infrastructures communautaires de base ” déclare t-il d’un ton inquiet.

Au plan sécuritaire

Kana kamwami note que le sud Kivu et le Nord Kivu seraient parmi les zones rouges au pays qui enregistrent chaque jour des pertes en vies humaines.

La quasi totalité de leurs territoires sont devenus des bastions des groupes rebelles qui terrorisent ses paisibles citoyens “, lâche t-il.

Ce digne fils du sud kivu propose au nouveau premier ministre comme piste de sortie de ” renforcer les effectifs militaires et policiers dans la région mais aussi de punir conformément à la loi certains hommes en uniforme prestant sous le drapeau national qui s’adonnent eux aussi à poser des actes inciviques “.

Il plaide aussi pour la création des conditions de vie humainement acceptables qui favoriseraient le recrutement des jeunes universitaires au sein des forces publiques (armée et police), car selon Kana, ” les jeunes universitaires ne veulent pas intégrer l’armée et surtout la police car celle-ci est considérée comme un dépotoir de tous les délinquants et des hommes et femmes aux moeurs légères “.

Au plan social

Mnsieue Kana appelle Sama Lukonde à penser à la nouvelle classe des jeunes émergents comme lui et qui sont desormais appelés à assumer des lourdes responsabilités au sein de l’administration publique et politique.

Il propose a cet effet, qu’il ait d’abord ” un lavage systématique des cerveaux càd mettre en place un système qui favorise le changement des mentalités chez les jeunes “. A lui d’ajouter:

Il faut des promesses fermes du gouvernement à l’endroit des jeunes pour que ces derniers ne puissent pas tomber dans les antivaleurs érigées comme mode de gestion par les vieux chevronnés de l’administration publique et politique. Une fois lavés de ces anciennes habitudes non orthodoxes, les jeunes pourront produire un travail de qualité pour un rendement meilleur au service de la nation congolaise ” estime notre source tout en mettant un accent particulier sur la refondation du système scolaire et universitaire congolais.

Au plan infrastructure routière

Kana plaide pour ” le réaménagement du réseau routier sud kivutien qui pourrait désenclaver son sud Kivu natal du reste des provinces “.

Je recommande au gouvernement Sama que tout le monde attend à l’œuvre, la réhabilitation des trois axes routiers principaux qui composent d’ailleurs les trois routes nationales qui traversent la province du sud Kivu via la ville de Bukavu. C’est notamment la nationale no2, no3 et no5 qui partent de Bukavu vers Goma au Nord kivu, de Bukavu vers Kamituga jusqu’à Kindu en province du Maniema et, de Bukavu jusqu’à Fizi-Baraka pour atteindre Kalemie dans la province du Tanganyika ” insiste t-il.

Une fois réhabilitées, ces routes de desserte agricole vont favoriser les échanges commerciaux entre le Sud Kivu et d’autres provinces sœurs voire certains pays voisins ” poursuit kana.

A lui d’ajouter aussi que ” la ville de Bukavu pourra connaître un désengogement important du fait que beaucoup de personnes pourraient désormais s’installer dans les périphéries de la ville pour y développer leurs activités ou soit y loger “.

Au plan énergétique (Eau et Electricité)

Kana Kamwami plaide pour la promotion de l’entrepreneuriat local chez les jeunes.

Cet entreprenariat ne peut-être possible que si le gouvernement fournit de l’énergie aux entrepreneurs locaux “, martèle t-il.

Pour lui, ” l’électricité et l’eau font parti des facteurs qui favorisent les entrepreneurs à investir dans un milieu quelconque “.

Il indique qu’il suffit simplement par exemple ” qu’un investisseur installe une usine de production des papiers emballages pour résoudre définitivement la question des sachets plastiques non dégradables qui polluent l’environnement “.

Enfin, kana kamwami appelle le premier ministre à ” assainir le climat des affaires en exonérant certaines taxes aux entrepreneurs locaux pendant une période donnée afin de leur permettre de continuer à entreprendre au sud Kivu “conclut t-il.

La rédaction notabilitecd

Landry Bigabwa 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.