7 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Bukavu: Mariage, entre business et pression sociale

3 min read
Pression sociale, peur de la solitude, etc., de plus en plus de personnes se marient pour des raisons éloignées de l’amour. Appelé “mariage de raison”, il est défini comme une union solennelle dans laquelle les intérêts priment sur les sentiments. Acte désespéré ou réfléchi, la société joue ici un rôle déterminant dans ces choix. En cas d’échec, la même communauté critique.

Chaque jour presque dans la ville de Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, des mariages sont célébrés. De la commune en passant par des églises des confessions religieuses, des jeunes se promettent amour et fidélité. Dans le même sens selon un avocat qui fréquente le palais de justice, beaucoup de dossiers de divorces sont portés devant les juges. Pourquoi certaines filles de Bukavu sont friandes des mariages ?

Mariage, business ?

Le mariage en plus d’être un fait culturel et social, il est devenu un business. Avant la bénédiction nuptiale, plusieurs manifestations sont organisées.

En plus de la remise de la dot, une pratique dite Kitchen Party est régulièrement organisé. Il a comme objectif, collecter quelques pagnes, assiettes, casseroles et d’autres bien matériels pour accompagner la jeune épouse. Dans ce contexte, la famille de la fille se voit amassé autant de biens matériels qui souvent la totalité ne pas donner à la fille.

Aussi, des contributions en argent sont faites pour accompagner les familles dans l’organisation des festins. Ce qui est bon !

Tomber enceinte pour l’avoir !

« Je connaissais une jeune femme très vertueuse. Elle a eu le malheur d’épouser un cocu : depuis, elle couche avec tout le monde », citation le Monde.

Se marier est devenu une concurrence dans certaines avenues de la ville de Bukavu. Dans un auditoire, un quartier ou une communauté chrétienne vivante, chorale, si une collègue se marie qui a presque le même âge, souvent c’est la panique. D’autre filles découvrent alors que le temps est arrivé pour se marier. Elles s’empressent souvent pour obliger leurs copains à les épouser.

D’autres d’ailleurs, si le copain refuse de les épouser s’arrangent de tomber enceinte de lui pour le lui obliger.

« S’il refuse de m’épouser, je peux décider de tomber enceinte. Il sera obligé de me prendre en mariage. Les garçons blaguent souvent avec nous, nous devons les ramener au droit chemin », nous confie une étudiante rencontrée à la porte d’une université de la ville de Bukavu.

Mariage, une compétition

Décider de se marier juste car les autres se marient, est un début de l’échec. Pour certains mariés, le Monde a changé. Autant l’homme doit contribuer au rayonnement du foyer, autant la femme doit de le faire.

« Beaucoup de mariages sont rompus actuellement par manque d’expérience. Les jeunes se marient croyant que tout sera rose. Si tu as une femme qui n’a pas compris pourquoi elle s’est mariée, une fois la situation dégringolait, elle regrette de t’avoir épousé. C’est dans ces conditions que sont nées les frustrations. Se marier ne devrait pas être une compétition », conseille Marcelle Cuma, un encadreur des jeunes.

Mariage, regret et frustration

Selon un constat fait, les jeunes dans la ville de Bukavu, n’ont aucune idée de ce à quoi il s’engage, le mariage devient un jeu de générosité entre deux personnes qui ne se connaissent pas encore elles-mêmes.

Faire connaissance de la famille, regarder des photos sur des réseaux sociaux, rencontrer les amis de son partenaire etc, donnent l’impression de s’être renseigné. Sur base de quelques signes, certains jeunes tablent sur des années de bonheur, mais fort malheureusement ils se confrontent à d’autres réalités qu’ils laissent de côté.

 « Je regrette de l’avoir épouser », lance une jeune femme qui se confier à votre rédaction.

Pour elle, dans 3 ans de mariage seulement, son mari a complètement changé.

« Tu vois mes cheveux ? Quand j’étais chez moi, j’avais des cheveux très propre. Actuellement, rien ne marche », sanglote-t-elle.

Face à cette situation qui peut arriver à tout le monde, des spécialistes du mariage demandent à une préparation minutieuse avant de se marier car, « le mariage est une flèche aller sans retour ».

Dans cette condition, les parents doivent jouer un rôle important en encourageant les jeunes filles et garçons à se concentrer sur les études pour certains et d’autres à penser à leur autonomie financière.

DEBOUT RDC/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.