24 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Commémoration des massacres de Makobola de 29 Décembre 2019

2 min read

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu a adhéré à la démarche du député provincial Dr Homer Bulakali Mwana wa Bene.

A l’occasion de la première commémoration des massacres de Makobola en territoire de fizi ce dimanche 29 Décembre 2019, le ministre provincial de l’intérieur Lwabanji qui représentait le gouverneur de province a soutenu la mise en place d’une juridiction compétente ( *Tribunal Pénal International sur le Congo*) afin de juger les auteurs des massacres perpétrés depuis 1996 sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu.

Pour lui, il n’y aura pas de paix au Sud-Kivu sans que la vérité et la justice soient dites sur les massacres des congolais sauvagement tués par des armées étrangères.

De son côté, le député provincial Dr Homer Bulakali s’est dit être satisfait de voir le gouvernement provincial et d’autres personnalités de la province amboiter ses pas afin les auteurs de ces crimes soient déférés devant les instances judiciaires compétentes pour qu’ils y soient punis et que les victimes obtiennent réparation.

*A l’occasion, les ministre provinciaux, Lwabanji Lwasingabo et Rodin Aoci, respectivement de l’intérieur et du budget ainsi que le député provincial Dr Homer Bulakali Mwana wa Bene ont déposé une gerbe des fleurs au monument des massacres de Makobola où plus 1478 personnes avaient été enterrées dans des fosses communes*.

(Illustration dans la vidéo)

Pour rappel, depuis 2012 le député provincial Dr Homer Bulakali Mwana wa Bene est dans les démarches visant la mise en place d’un tribunal penal international sur le Congo. Cette année 2019, il s’est rendu dans plusieurs territoires de la province du Sud-Kivu, où il a obtenu des procurations des victimes des massacres afin de saisir les instances judiciaires nationales et internationales pour que justice soit rendue.

 

La Rédaction/Notabilitecd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed