28 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

COVID-19 – CONFINEMENT DE LA GOMBE : LA POLICE FAIT CIRCULER DES DRONES POUR SE RASSURER DU RESPECT DES MESURES

2 min read

La Police Nationale Congolaise (PNC) a déployé des drones de surveillance dans la commune de la Gombe afin de veiller au respect de la mesure du confinement débuté ce lundi 6 avril.

«  Vous avez vu, nous avons des drones. Si vous avez des informations merci de partager avec nous pour les enquêtes. Nous sommes là pour la sécurité. Le reste, ce n’est pas nous », a expliqué  le Général Sylvano Kasongo Kitenge, commissaire provincial de la police. Gombe, centre des affaires de Kinshasa devrait accueillir peu de monde que d’habitude afin de combattre la propagation du Coronavirus dont le foyer pour la ville de Kinshasa est cette commune.

Selon le général Kasongo, les mesures arrêtées par le gouverneur Gentiny Ngobila relatives confinement ont été relativement bien observées ce matin aux différents points d’entrée de la commune de la Gombe.
” Il y a quelques difficultés mais ça va. On se débrouille tant bien que mal. Les gens respectent quand même. Même s’il y a quelques difficultés, C’est ça le confinement, les exceptions ne manquent pas. Les magasins et boutiques sont fermés. Les pharmacies et les hôpitaux eux sont ouverts”, a ajouté le numéro 1 de la police à Kinshasa.

Une difficulté a été tout de même constatée : un désordre a entouré l’octroi des badges d’accès à l’ancienne Calina.
Pour le général, la police s’attèle à faire un contrôle minutieux sur les toutes entrées et les sorties. Même les porteurs des badges sont verbalisés. Les forces de l’ordre ont érigé les barrières sur toutes les cinq voies d’accès de la Gombe.
Dans son adresse sur les antennes de la chaîne nationale, le gouverneur de la ville de Kinshasa avait précisé que le personnel soignant, les agents de banque et de télécommunications et les journalistes avaient toujours accès à la commune mais moyennant un badge.

Jeancy Ngoy

IIN/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed