25 janvier 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Dédoublement de l’AFDC-A : “La Cour a compris que le regroupement revient à Bahati”, (députée Adèle Kayinda)

2 min read

Adèle Kayinda députée nationale et cheffe du groupe parlementaire de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A), a dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce lundi 18 mai 2020, annoncé que la notification de la cour constitutionnelle aux dissidents de leur regroupement constitue la reconnaissance de la paternité de l’AFDC-A au seul sénateur Modeste Bahati et la perte des mandats parlementaires des dissidents.

“Nous, nous avons déposé une requête et la Cour a étudié cette requête et elle a été déclarée recevable et fondée. La Cour a examiné le dossier et à compris le regroupement revient à l’autorité morale Bahati Lukwebo, et maintenant on commence à notifier les dissidents individuellement avec mention déchéance de votre mandat parlementaire.”, a déclaré À. Kayinda.

Pour elle, les députés nationaux qui se font passer pour l’AFDC-A/FCC vont tous perdre leurs mandats parlementaires.

“Nous nous sommes encore dans la procédure telle que nous avons parlé avec l’autorité morale. …, et maintenant on n’est en train de les notifier et le dossier est encore dans la procédure. Après être notifié, ils vont comparaître et delà maintenant la cour va se retirer pour rendre son arrêt.”, a-t-elle précisé.

Pour rappel,  le regroupement politique est divisé en deux camps.  L’un a fait allégeance à Bahati Lukwebo et l’autre est resté fidèle à l’ex président Joseph Kabila. Les deux camps de disputent la paternité de ce regroupement qui avait obtenu 41 députés aux élections générales de décembre 2018.

Roberto Tshahe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed