5 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Des malades ne fréquentent pas ces derniers temps les hôpitaux au Sud-Kivu suite à la pandémie du coronavirus qui touche actuellement la province.

1 min read

Le médecin directeur du centre hospitalier Saint Vincent, docteur De-Joseph Kakisingi qui alerte, indique que plusieurs hôpitaux sont vides à ce jour car des malades se créent des fausses idées supposant qu’ils seront contaminés par la Covid-19 à l’hôpital.

“Il y a des malades qui pensent qu’en venant à l’hôpital, ils seront contaminés. Il y a aussi une rumeur qui circule et selon laquelle ce sont les médecins qui contaminent les gens pour se faire de l’argent. Chose qui n’est pas vraie. Même plusieurs malades de Covid-19 ont aussi peur croyant qu’une fois à l’hôpital, ils vont perdre la vie”, a-t-il expliqué lors d’un entretien avec 7SUR7.CD ce vendredi 26 juin 2020.

Docteur De-Joseph Kakisingi souligne que les malades qui décident de rester à la maison courent un grand risque car ils peuvent perdre facilement la vie pour des maladies qui pourraient être curables.

Il estime que même pour les malades atteints de la Covid-19, s’ils n’arrivent pas à l’hôpital à temps, ils risquent d’aggraver leur état et d’allonger même la chaîne de contamination.

Le médecin directeur du centre hospitalier Saint Vincent invite toutes les personnes ayant des malaises ou tout autre problème sanitaire à se rendre à l’hôpital pour des examens et des soins afin de ne pas mettre leur vie en danger.

Déogratias Cubaka, à Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed