28 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Diplomatie : Christian Bahati appelle les notables du Congo à l'unisson pour briser les clivages géopolitiques qui ruinent son pays.

2 min read

Dans un entretien exclusif accordé à notabilitecd.info, le président de la fondation Bahati christian qui porte son nom appelle les congolais du quatre coins du pays à transcender leurs intérêts égoïstes au profit d’un Congo uni, fort et prospère .

S’affichant en rassembleur de toutes les forces vives sociales et politiques de la Rdc, Christian Bahati pense que seul l’unité des congolais autour des valeurs républicaines et démocratiques peut encore sauver le grand Congo.

le mal congolais est profond. La faute revient à nos leaders politiques qui ne parviennent pas à rassembler le peuple congolais autour des idéaux communs. Je pense que si on peut essayer à bannir nos clivages politiques, l’espoir sera encore permis ‘ nous déclare le jeune Christian Bahati.

A seulement une vingtaine d’âge, Christian Bahati rêve et ambitionne grand pour son pays.
Selon lui, la génération actuelle doit être formée et préparée à la gestion de chose publique.

‘ Cela demande de la volonté politique. Préparer la jeunesse d’abord à l’amour de son pays, ensuite à servir ce pays et en enfin à le protéger si pas le sauvegarder. Quand un problème affecte l’est ou l’ouest, tout congolais doit en faire sien ‘ ajoute Christian Bahati.

Actif dans le monde humanitaire depuis maintenant plusieurs années, Christian Bahati est engagé dans l’encadrement de la jeunesse au travers le sport, l’amélioration du social et la politique.

‘ Je pense pense que si les dirigeants qui nous gèrent aujourd’hui peuvent comprendre que sans l’encadrement de la jeunesse le Congo n’a pas d’avenir, nous allons faire des meilleurs. C’est pourquoi je me bats pour relever ce défi ‘. Confie à Notre reporter.

D’après nos sources, l’homme en question s’est décidé d’aller à la rencontre de ces grands décideurs politiques du pays pour leur parler des problèmes que rencontrent au quotidien les jeunes congolais.

Pour lui, les décideurs politiques doivent investir dans la nouvelle génération afin que le Congo d’aujourd’hui ne soit pas comme celle d’hier qui a fait la honte aux congolais.

‘ Mon combat de tous les jours c’est de voir les richesses du Congo surtout celles du sol et du sous-sol profiter à tous les concitoyens et à non à un groupe de gens qui prend tout un pays en otage à cause de la corruption ‘ conclut Christian Bahati.

Par landry Bigabwa, Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed