1 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

En présence des députés Bertin Mubonzi et Bernard Kayumba, la population de Delvaux marche pour réclamer la reprise des travaux de l’érosion Bolikango

2 min read

Les Députés nationaux de Kinshasa/Lukunga, Bertin Mubonzi et Bernard Kayumba ont, dans le cadre de leurs vacances parlementaires, rendu visite aux populations des quartiers Punda et Bangu à Delvaux, dans la commune de Ngaliema, ce lundi 31 août.

Les habitants de ces deux quartiers menacés par la progression spectaculaire de l’érosion Bolikango ont ainsi profité de la présence de leurs deux élus pour leur remettre un mémorandum à l’issue d’une grande marche visant la réclamation de la reprise des travaux de lutte anti érosive sur ce tronçon.

Très attachés à leur base, Bertin Mubonzi et Bernard Kayumba ont marché avec la population, en parfaite harmonie avec les forces de l’ordre qui ont fait preuve de professionnalisme dans l’encadrement de cette manifestation. Aucun dérapage n’a été observé.

À Lalu/Delvaux, aux encablures de la Route de Matadi, point de chute de la marche, les habitants des quartiers Bangu et Punda ont exprimé de plus belle, leur ras-le-bol à la suite des conséquences néfastes de cette érosion qui a endeuillé des familles entières sous la barbe de l’autorité publique.

« Les érosions de Bolikango ont déjà occasionné plusieurs pertes en vies humaines, sans compter un bilan matériel très lourd. Cette érosion a englouti plusieurs dizaines de maisons entières, exposants aujourd’hui des familles à vivre sous la belle étoile. Des familles sont séparées, les parents vivant de la générosité de quelques voisins, alors que les enfants sont déversés dans la rue faute de toit, leurs maisons ayant été emportées par l’érosion », déplore une habitante qui s’exprimait énergiquement.

Et de poursuivre « Plus d’une fois les travaux ont été entamés, mais n’ont jamais été terminés. En conséquence, le peu qui est fait de voit emporté par la première pluie qui s’annonce. Notre souci majeur est de voir reprendre les travaux pour maîtriser définitivement cette érosion et nous permettre de goûter encore à la quiétude de vivre dans notre propre pays ».

Remettant le mémo à leurs deux représentants à la chambre basse du parlement, la population de ce coin de la capitale leur a demandé de porter plus haut leur voix, afin que les travaux soient amorcés avant la saison pluvieuse qui s’annonce à grand pas, provoquant déjà une peur blanche dans le chef des riverains de ces deux quartiers.

À leur tour, les Députés Bertin Mubonzi ont, tour à tour pris la parole pour rassurer leur base. Ces deux élus du coin ont donné quelques directives et promis de s’impliquer en portant la voix de ces congolaises et congolais aux instances et autorités compétentes afin de trouver rapidement une solution.

Honorable Bertin MUBONZI (UNC)
Honorable Bernard KAYUMBA (PANECO)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed