5 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

En vacance parlementaire : le député National Bonga Laïs invite les parents à s’approprier la gratuité de l’enseignement de Base

2 min read

Le député national élu de Bukavu Guillaume Bonga Laïs a communié avec sa base le dimanche 23 Février 2020 dans la commune de Kadutu.

A l’occasion, le député national Guillaume Bonga Laïs est revenu sur plusieurs aspects de la politique en République Démocratique du Congo à l’instar de la gratuité de l’enseignement de base prônée par le chef de l’État, le programme de 100 jours, les catastrophes naturelles auxquelles fait face la ville de Bukavu ainsi que la situation sécuritaire volatile au Sud-Kivu.

Cet élu de Bukavu a demandé aux parents d’accompagner la vision du chef de l’État dans l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base.

“Dans ce premier trimestre plus de 30.000 enseignants ont été pris en charge par le gouvernement congolais et d’autres seront pris en charge au cours du second trimestre. Le chef de l’État Félix Tshisekedi et son directeur de cabinet Vital Kamerhe sont déterminés en vue d’alléger la tâche aux parents et rendre efficace l’enseignement au pays”, dit Guillaume Bonga Laïs.

Pour lui, cette gratuité ne sera possible qu’avec l’accompagnement des parents qui doivent dénoncer les manœuvres voulant faire revenir la prime dans des écoles officielles.

A cette occasion, il est aussi revenu sur les catastrophes naturelles dans la ville de Bukavu, qui selon lui sont dues à la promiscuité des habitations qui ne respectent pas les normes urbanistiques.

“Le plan des colons belges était de 50 000 habitants pour la ville de Bukavu. Aujourd’hui nous sommes à plus de 1.000.000. Il faut des solutions en amont et en aval pour lutter contre cette situation désastreuse”, révèle l’élu de Bukavu.

Il propose l’élargissement de Bukavu vers le nord, sud ou alors l’ouest pour le désengorgement de la ville.

Devant sa base, il s’est engagé à plaider pour qu’il y ait des nouveaux lotissement vers Nyangezi, Kavumu ou Walungu afin de lutter contre les constructions anarchiques et les catastrophes naturelles.

La rencontre a été facilitée par le député provincial Dr Homer Bulakali qui a son tour à remercié la population pour la confiance placée en lui et a promis de poursuivre son combat pour le bien-être de toute la population de la province du Sud-Kivu.

ACP/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed