7 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

EPST : l’intersyndicale des enseignants boycotte la réunion de validation de nouvelles unités

2 min read

L’intersyndicale des enseignants a refusé de prendre part à la réunion convoquée lundi 27 avril 2020 au ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST). Cette rencontre était consacrée à la validation des “nouvelles unités” (NU) dans le corps enseignant.

Les membres de cet intersyndical ont révélé leur position à la presse au cours d’une déclaration.

Leur porte-parole, Cécile Tshiyombo, accuse le Gouvernement de violer les dispositions de l’article 2, alinéa 10 du Protocole d’accord signé le 18 décembre. «Selon ces dispositions, le gouvernement s’était engagé à procéder à l’identification biométrique de l’ensemble du personnel administratif et enseignants, affectés au ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, en vue de la maîtrise des effectifs de la masse salariale», a-t-elle précisé.

Cécile Tshiyombo accuse en même temps le Gouvernement de n’avoir pas tenu compte de la lettre de l’Intersyndical, relative au paiement inconditionnel des enseignant “nouvelles unités” dès le mois d’avril en cours.

Cécile Tshiyombo fustige, par ailleurs, la désignation unilatérale des syndicalistes membres de l’intersyndicale, sans se référer au bureau de cette structure.

La brouille en cours remonte au seuil de l’année scolaire en cours, après le lancement de l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC.

Déterminé à répondre aux attentes des parents et élèves, revenus nombreux sur le banc de l’école, le Gouvernement a procédé au recrutement de nouvelles unités qui devraient, en principe, être mécanisés au cours de ce mois d’avril.

Orly-Darel Ngiambukulu

MC/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed