12 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Faites le choix de louer Dieu

2 min read

“Ils dirent à Moïse : Est-ce parce qu’il n’y avait point de tombes en Egypte, que tu nous as amenés pour mourir au désert ? Exode 14.11

Le peuple d’Israël venait de connaître la libération suite à quatre cents ans de servitude. C’était avec joie qu’ils quittèrent le pays de l’oppression pour une terre où coulaient le lait et le miel. Puis, très rapidement dans leur itinéraire, ils se retrouvèrent cernés de toute part. Devant eux la mer rouge, derrière eux le désert et l’armée ennemie désirant les ramener dans la captivité. Au milieu de cette difficulté, il y eut deux attitudes, celle de Moïse et celle du peuple. La foule murmura, regrettant sa condition passée. Quant à Moïse, il encouragea sa nation à être sans crainte et à rester en place afin d’admirer le salut de l’Eternel. Moïse comprit que ce combat ne concernait pas le peuple mais qu’il était entre l’Eternel et les Egyptiens. Un fait, deux manières de voir…

“Je crois au soleil même quand il ne brille pas… Je crois en Dieu même quand il est silencieux”.Mes biens aimés, je vous invite à imiter l’attitude de Moïse, même lorsque vous êtes cerné de toute part, honorez Dieu en lui faisant confiance. Le salut appartient à l’Eternel. Faites le bon choix. A l’instar du peuple, ne murmurez pas en regrettant votre condition passée. Choisissez aujourd’hui de bénir Dieu en tout temps, dans la facilité comme dans l’épreuve.

Dieu opéra un miracle et finalement les eaux s’ouvrirent en deux, et le peuple put passer à sec. Alors ils se mirent à louer Dieu… D’ailleurs était-ce une louange sincère ou superficielle ? Il est facile de bénir Dieu lorsque tout va bien, mais est-ce une preuve de confiance ? La foi aurait été de louer Dieu avant que la mer ne s’ouvre en deux. D’autant plus que quelques jours plus tard, devant l’épreuve du manque d’eau, le peuple se remit à critiquer. En résumé, la louange était conditionnée aux circonstances de la vie.

Il a été retrouvé sur le mur d’un camp de concentration cette déclaration : “Je crois au soleil même quand il ne brille pas. Je crois en l’amour même quand je ne le sens pas. Je crois en Dieu même quand il est silencieux”. Peu importe les circonstances, louez Dieu.

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, que je sois devant l’obstacle ou une fois l’obstacle franchi, je prends la décision de te louer.

Patrice Martorano

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.