5 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Feuilleton Cimetière de Nyantende : « J’ai déjà dialogué avec la vraie population » Amani Ngubiri

2 min read

Au lendemain de l’action menée par certains habitants de Nyantende en territoire de Kabare au Sud-Kivu protestant contre le projet d’érection du cimetière moderne dans leur entité, le propriétaire dudit projet, le député Amani Ngubiri sort de son silence. Dans un entretien téléphonique nous accordé ce samedi 30 janvier 2021, ce dernier confirme avoir consulté la population avant de commencer ce projet qu’il juge d’intérêt commun. Ceci avant de rejeter en bloc la demande de la nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI) l’appela à un dialogue franc et sincère avec les habitants de Nyantende.

A en croire le député Amani Ngubiri alias TAC, la demande de la NDSCI est inopportune car selon lui, il a commencé par le dialogue avec la population comme première action avant d’engager le creusement dudit cimetière moderne.

« J’ai déjà dialogué avec la vraie population. J’ai la preuve de leur déclaration et leurs signatures. La demande de la NDSCI est inopportune parce que c’est la première action que j’avais fait avant de commencer le terrassement dudit terrain », a fait savoir le député provincial Amani Ngubiri Lucien.

S’agissant des allégations portées sur ce denier portant sur l’instrumentalisation de certains habitants de Nyantende, notre source rejette tout en bloc que certifie qu’il n’a jamais acheté la conscience de la population.

Vue de la rencontre entre le député Amani Ngubiri et certains habitants de Nyantende

« J’ai la liste de plus de 315 personnes qui ont signées la déclaration en soutenant ce projet salvateur. Je dois foncer et aller de l’avant parce que derrière quelques meneurs il y a une main noire qui agit dans l’ombre et j’ai la preuve. Partout où je passe j’ai fait des projets à caractère social et qui aident à embaucher beaucoup de personnes », a martelé l’homme connu sous le nom de TAC.

En rappel, la situation de ce vendredi 29 janvier 2021 était tendue à Nyantende sur la route nationale numéro 5. Sur base, des habitants ont barricadés cette route ceci pour protester contre le projet du député Amani Ngubiri, celui d’ériger un cimetière moderne dans leur entité. Une situation qui a été maitrisée après l’intervention des éléments de la police avec comme bilan des blessés du côté de la population.

JAMBO RDC/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.