5 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

KINSHASA/ CULTURE : « Si quelque chose de grave arrivait à Vital Kamerhe, les Bashi seront intraitables » (Alexis Kanyenye)

2 min read

Les Bashi de Kinshasa exigent l’évacuation sanitaire de Vital Kamerhe et  une enquête indépendante sur le massacre des Bashi à Walikale

Ces réclamations interviennent à l’issue  d’une messe  dite à la Cathédrale Notre Dame de Fatima de Kinshasa sous l’initiative du « CINYABUGUMA », une association culturelle qui regroupe tous les Bashi du Sud-Kivu vivant à Kinshasa.

Bernard Balibuno Kateta, Président du Cinyabuguma

Au cours de ce culte en mémoire d’une centaine des Bashi massacré sans état d’âme par les présumés miliciens du Chef de guerre Guidon à Walikale dans la Province du Nord-Kivu en date du 29 Octobre 2020, les Bashi ont tenu à dénoncer le silence coupable de toutes les autorités sur ces faits grave qui portent atteinte à la cohabitation pacifique des populations dans la Province du Sud et Nord-Kivu.

Interrogé, un des notables du Sud-Kivu vivant à Kinshasa, Monsieur Fidèle Mugaruka a déclaré que leur initiative visait à exiger l’évacuation de leurs fils  Vital Kamerhe pour qu’il aille se faire soigner à l’étranger.

S’exprimant  au sujet des Bashi tués à Walikale dans la Province du Nord-Kivu, Fidèle Mugaruka, a fait savoir que son Association, exige une enquête sérieuse à ce sujet ; enquête à l’issue duquel les coupables devront être sévèrement punis conformément aux lois de la République. Pour lui, il est inadmissible des citoyens Congolais soient tués sur leurs territoire sans que les autorités ne dise mot.

Un appel vibrant à ainsi été lancé à l’endroit des autorités tant nationales que Provinciales pour se pencher à toutes ces questions.

Djinet Kabanga

MASHARIKI/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.