11 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

KIVUS ET ITURI : PAS DE RETRAIT DE LA MONUSCO EN VUE

2 min read

Devant le Conseil, Mme Keita a rappelé que la MONUSCO se prépare à un retrait de la région du Kasaï et qu’elle pense pouvoir faire de même au Tanganyika l’année prochaine. Une transition que la mission onusienne garde également en tête pour les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l’Ituri.

« Cependant, la dynamique du conflit profondément enracinée et complexe dans les Kivus et l’Ituri signifie que nous ne sont pas encore au stade d’envisager le retrait de la MONUSCO de ces provinces, étant donné les défis extrêmement graves en matière de sécurité, de protection et humanitaire qui y demeurent », a dit la Représentante spéciale.

« Pour faire taire les armes, il n’y a pas de solution militaire, mais des stratégies politiques », a souligné Mme Keita. Selon elle, ces stratégies doivent prendre en compte et répondre aux nombreux besoins sociaux, économiques et de gouvernance. Les défis sous-jacents tels que l’insécurité foncière et l’amélioration de la transparence et de la responsabilité dans le secteur minier doivent également être relevés, a-t-elle dit.

Si une importante garantie de sécurité militaire et policière est nécessaire pour maintenir un espace pour des solutions politiques, l’élément principal de l’effort doit être politique, insiste la Représentante spéciale qui rappelle la nécessité de lutter contre les réseaux aux niveaux national et local qui soutiennent les activités des groupes armés et profitent d’une économie de guerre. MM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.