25 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

LA RÉALITÉ SUR LE PROCÈS DE KAMERHE

3 min read

Victor Kathémo est un écrivain français d’origine RD congolaise né en mai 1969 à Bukavu. Dramaturge et romancier, il a publié notamment Le Mur de lamentation et Le Train de Bellevie primé au concours RFI. Son roman Naître ou ne pas naître noir est une fresque sur la condition de l’homme noir dans le monde contemporain. Son œuvre lyrique et symbolique est marquée par un engagement politique permanent. Il est l’un des fondateurs des éditions Myriapode.

Le procès de Vital Kamerhe fait couler beaucoup d’encre et de salive, cependant nul besoin d’être intelligent pour comprendre qu’il y a anguille sous roche. S’il y a eu détournements de fonds publics, ce qui semble évident du moment que c’est la règle institué au sommet de l’Etat congolais, c’est que le pseudo Président Félix Tshisekedi Tshilombo en est complice. Kamerhe n’est qu’un simple exécutant, un lampiste. Le couple Tshilombo – Kamerhe tient les Congolais en otage pour l’intérêt suprême de Kabila. En échange, il se fait payer en procédant aux détournements massifs. Voilà la triste réalité de la situation.

Alors, pourquoi Kamerhe est en prison ? Cela reste un mystère. Cependant, pour répondre à cette question, on peut soulever deux hypothèses.

H1: Tshilombo veut se débarrasser de Kamerhe pour retrouver la sérénité. Il est terrorisé par sa présence à ses côtés. Il sait que celui-ci connaît Kabila mieux que lui. C’est d’ailleurs Kamerhe qui avait facilité l’entente entre Tshilombo et Kabila. Kamerhe est comme un loup dans la bergerie de Tshilombo. Sa réputation de caméléon ne joue pas en sa faveur. En plus de cela, Tshilombo doit souffrir d’un complexe d’infériorité face à lui, malgré que les derniers événements tendent à montrer que Kamerhe n’est pas si intelligent que ça. Donc, Tshilombo ne verrait pas d’un mauvais œil que Kamerhe disparaisse de son entourage.

H2: Kabila veut renverser le couple Tshilombo – Kamerhe pour reprendre le service. Il sait qu’en touchant Kamerhe, il va porter atteinte à Tshilombo et finir par les discréditer tous les deux. Kabila est très malin et patient. Il savait dès le départ qu’en acceptant d’être remplacé par Tshilombo, le Muluba, la situation allait finir par tourner à son avantage. Il était sûr que Tshilombo allait très vite sombré dans des affaires de corruption. Les Baluba ont malheureusement cette réputation. Sa stratégie consistait également à diviser la société congolaise pour continuer à régner. Il était sûr qu’en choisissant de donner le pouvoir à Tshilombo, malgré son score dérisoire face à Fayulu, et même à Shadary, il allait créer un conflit tribal entre les Baluba et les Bakongo, pour lequel les autres tribus joueraient le rôle d’arbitre.

H3: Kabila et Tshilombo se seraient entendus pour sacrifier Kamerhe. Ceci traduirait l’affaiblissement de Kabila car ça ressemblerait à un cadeau offert par Kabila à Tshilombo alors que dans la perspective qu’il puisse revenir au pouvoir, il devrait plutôt lui mettre les bâtons dans les roues. Cela pourrait aussi être lié à un conflit qui aurait éclaté entre Kabila et Kamerhe. Cette troisième hypothèse me semble moins crédible que les deux premières tout en étant plausible.

Conclusion :

Quoi qu’il en soit, Kamerhe sera le plus grand perdant dans cette affaire. Tout porte à croire qu’il sera sacrifié dans l’un ou l’autre cas. Son erreur est de manger à tous les râteliers. Il est avec Tshilombo, tout en étant complice de Kabila. On ne court pas deux lièvres à la fois. L’amitié entre Tshilombo et Kabila est une amitié de circonstance et de façade. En réalité, Kabila n’attend qu’une occasion pour mettre Tshilombo KO. Tshilombo le sait. Sa stratégie consiste à gagner du temps dans l’espoir de changer en sa faveur l’appareil militaire, administratif et politique. Peut-être que Kabila veut justement raccourcir les délais pour lui couper l’herbe sous le pied.

Par Victor Kathémo, membre du Groupe “Et Si Nous Parlions d’Histoire?”

NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed