13 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Le Comité de suivi annonce le début de la paie mensuelle des agents de l’État ce 15 décembre 2020

2 min read

Le Comité de suivi de la paie à annoncé le lancement de la paie des agents de l’État comptant pour le mois des festivités de fin d’année à partir de mardi 15 décembre 2020.

C’est la résolution prise lors de la réunion hebdomadaire de plénière du Comité de Suivi de la Paie organisé, le jeudi 10 décembre 2020 à Kinshasa.

Au sortir de cette réunion qui a tourné autour de « l’encadrement de la paie du mois de décembre 2020 », le Comité de la paie a signifié que « l’enveloppe de la paie du mois de décembre a déjà été transférée à la Banque Centrale, qui demeure en attente des lettres d’instruction des services de l’Ordonnancement pour créditer les comptes des opérateurs impliqués dans la paie du personnel de l’Etat, en dépit des difficultés de trésorerie de l’Etat et de l’interdiction du financement monétaire. »

Ce Comité de suivi de la paie également décidé de mesure suivantes:

  • que la priorité soit accordée aux Forces Armées, à la Police Nationale, et à l’Enseignement Primaire, Secondaire, Technique et Professionnel ;
  • Sur le plan de la couverture territoriale, il suggère que l’envoi des fonds tienne compte de l’éloignement des grands centres, des zones à accès difficile devant être les premières à être servies. Les chefs-lieux de provinces et la capitale ne seront servis qu’en fin de parcours ;
  • Au chapitre de la paie du secteur de l’enseignement, les enveloppes des frais de fonctionnement des écoles et des bureaux gestionnaires ainsi que des frais de convoi de la SMF IFOD, qui a la charge de la paie du plus important effectif d’enseignants et d’écoles, soient libérées concomitamment avec celle des salaires. Ceci aurait pour effet d’éviter tout glissement dans la paie de ce secteur sensible.

Par ailleurs, les membres du Comité de suivi de la paie ont noté que la paie de l’avant-dernier mois de l’année s’est déroulée sans accrocs majeurs et qu’elle est clôturée sur la quasi-totalité du territoire national, mis à part certains goulets d’étranglements enregistrés, notamment, dans les zones à accès difficiles ou encore dans celles où les listings en dur ne sont pas parvenus à temps aux opérateurs.

S’agissant particulièrement des effectifs anciennement payés par la BIAC mise en liquidation, les services de l’Ordonnancement ont réorienté une grande partie de l’enveloppe de paie des effectifs concernés, après que ces derniers se sont prononcés, via leurs administrations respectives, sur le choix des opérateurs.
Zoom – Eco /
Notabilitecd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.