13 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Le Feu du Fondeur Me Purifie

3 min read

Je suis conseillère en Relation d’Aide et – de temps en temps – je trouve que c’est une bonne idée de suivre un cours afin de me mettre à jour. La société a beaucoup changé ces dernières années, surtout avec la décomposition et la recomposition des familles. 

Une chose qui n’a pas changé, c’est le réflexe d’accuser les autres d’être la cause de nos problèmes, de nos comportements et de nos réactions, au lieu d’accepter la responsabilité de nos actes. C’est finalement plutôt biblique n’est-ce pas ? Adam a accusé Dieu à cause de la femme ‘que tu as mise auprès de moi’ et la femme a accusé le serpent qui l’a ‘induite en erreur’.  Les graines de l’irresponsabilité étaient semées. Alors, pourquoi pas, nous aussi, accuser les autres quand quelque chose cloche ?

Parfois, je trouve que l’on ne prend pas assez en compte la nature de notre cœur dans la pratique de la Relation d’Aide. ‘Le cœur est tortueux par-dessus tout’ : quel verset à priori peu réjouissant ! Mais quand on y réfléchit bien, on ne peut qu’admettre cette réalité : dans notre cœur réside la capacité de faire le bien et le mal. Le mal qui nous a été fait dans le passé a souvent des conséquences sur les autres.

Je suis d’accord de chercher les raisons de notre malheur, mais pas d’accord d’en rester là, en faisant du mal aux autres. Dieu peut purifier notre cœur à condition que nous reconnaissions tout d’abord nos impuretés.  

J’ai lu un super article écrit par un inconnu, ce qui est dommage car j’aimerais bien lui rendre hommage. Cet article parlait d’une femme qui avait lu le verset suivant dans Malachie : ‘Car Il est le feu du fondeur, Comme la potasse des blanchisseurs, Il siègera tel celui qui fond et purifie l’argent’. Elle se posait pas mal de questions au sujet du caractère et de la nature de Dieu. Elle décida alors de trouver un orfèvre pour voir comment il travaille.

L’orfèvre la reçut gentiment et lui fit faire le parcours d’un morceau d’argent et en particulier la phase où il le tient au-dessus du feu pour le chauffer. Il lui expliqua qu’il faut tenir le morceau au centre du feu, là où il est le plus chaud, afin de brûler et d’enlever toutes les impuretés.

‘Devez-vous rester assis tout le temps pendant tout ce raffinement ?’ lui demanda-t-elle.

L’orfèvre lui répondit : ‘Oui, et en plus, je suis obligé de non seulement le tenir ferme, mais aussi de garder mes yeux bien fixés sur l’argent TOUT LE TEMPS. Car si l’argent reste trop longtemps dans la flamme, il sera endommagé’.

‘Comment savez-vous quand l’argent est pleinement purifié ?’

Il sourit gentiment en répondant : ‘Quand je vois mon image à la surface.’  

Cette petite histoire me réconforte beaucoup. Chaque trouble, chaque injustice, chaque catastrophe, chaque drame est pour moi une occasion qui m’est offerte d’être purifiée dans mon cœur. Je suis prédestinée à être semblable à l’image de Son fils, et je sais qu’en tout temps mon berger ne sommeillera pas. ‘Il ne sommeille ni ne dort’.Dieu veut voir Son image en nous.

                                                                                         Love,

Sharmion F.
Lifestyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.