4 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

LE REVEIL DU GEANT CONGO KINSHASA EST POSSIBLE

2 min read

LE REVEIL DU GEANT CONGO KINSHASA EST POSSIBLE

Extrait tiré de l’analyse faite par le directeur du média en ligne http://notabilitecd.info  Landry BIGABWA sur le discours du Chef de l’Etat devant les deux chambres.

Le Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO l’a rassuré dans son tout premier discours addressé à la nation devant les deux chambres du parlement reunies en congrès le 14 decembre 2010 au palais du peuble a Kinshasa. N’en deplaisent à ses adversaries politiques surtout les opposants qui ont critiqué la forme dudit discours long de plus de 2 heures, le president Tshisekedi a dans le fond de son discours touché tous les secteurs vitaux de la vie nationale en imprimant la nouvelle vision d’un nouveau Congo. Les plus avertis lisent dans ce discours  adressé à la nation l’affirmation d’un leadership politique qui ambitionne un  Congo grand et respectueux par les autres nations du monde.
L’homme du match, comme le disent les amoureux du football a convaincu l’opinion tant nationale qu’internationale en s’affichant en Moïse liberateur de l’Egypte pour son peuple congolais. Sa politique visionnaire pour l’émergence du Congo, la création et la promotion de l’emploi chez les Jeunes, l’éducation et la santé, l’eau et l’électricité, les infrastructures socio-communautaire de base pour chuter par la diplomatie, tout le monde a été servi et tout le monde a étanché sa soif. Notabilitecd.info réitère son engagement d’accompagner la nouvelle vision politique du chef de l’Etat dans son approche “le people d’abord”. Une raison de plus, de lui présenter ses voeux de succes, de grandes réalisations et de santé  pour qu’il trouve la force et l’énergie nécessaire de matérialiser toutes ses promesses contenues dans son dirscours.

Landry BIGABWA
Promoteur et Directeur General du Média en ligne notabilitecd.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed