2 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Mairie de Bukavu: Dans le cadre du programme des travaux communautaires de samedi 20 juin 2020, le Maire de la Ville, Mr BILUBI ULENGABO Meschac

2 min read

Dans le cadre du programme des travaux communautaires de samedi 20 juin 2020, le Maire de la Ville, Mr BILUBI ULENGABO Meschac commence par une sensibilisation de la population en compagnie des jeunes de l’avenue Bizimana pour l’aménagement des routes secondaires comme un autre moyen de lutte contre l’insécurité dans la ville de Bukavu. C’est dans ce sens que l’autorité urbaine accompagnée des jeunes du milieux et de l’équipe de l’escadron l’assainissement vient d’effectuer une descente dans le quartier Panzi, Av Bizimana pour analyser la faisabilité de l’aménagement de cette Avenue. Après sa visite de cette Avenue, l’autorité urbaine a pris langue avec Mr Busingisi un des héritiers du célèbre notable Busingisi, opérateur économique de son état à l’essence/Major-Vangu pour echanger sur la faisabilité de la délocalisation des marchés pirates situés le long de la route dans ce milieu dans le but de combattre le dépotoir pirate qui a fait coulé beaucoup d’encre et de salive en faisant objet des critiques, denigrements voire des insultes de l’autorite urbaine.

Cette délocalisation des marchés pirates permettra de limiter par la même occasion les accidents de circulation, mais aussi lutter contre les embouteillages, l’insalubrité et la violation de la servitude par certains habitants de l’essence Major Vangu .


Après ce rond point historique qui faisait objet objet des cérémonies commémoratives des martyres de l’independqnce au meme titre que le Monument aux Morts situé devant le gouvernorat de province et qui en son temps, était bordé des cyprès et bien aménagé avec des couloirs ou l’acces était interdit, le Maire de la ville a effectué une visite au site de l’Elavage du Katanga (ELEKAT en sigle) appelé generalement l’ELAKAT pour s’enquérir de constructions anarchiques dans ce site et au bord de la rivière ruzizi sans droit ni titre, le Maire de la ville a a expliqué aux habitants de cet endroit que cette rivière constitue une frontière internationale, régie par le Droit et la loi internationales et par conséquent ces habitants ne doivent pas doivent contruire en violation de ces Droits et lois, il en a aussi profité pour sensibiliser les jeunes qui jouaient au football sur les mesures barrières contre la Covid-19.


CelCom Mairie

NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed