25 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Parquet de Matete ( 11h30 ) : Kamerhe est arrivé avec deux jeeps

3 min read

Le Directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe est arrivé à 11h30 au parquet de Matete à Limete. Il était au bord de sa jeep. Une deuxième jeep avec certains de ses hommes de son sérail était dans sa suite.

Quelques éléments de la police déployés devant le parquet ont ordonné à tout le monde de déguerpir.

Désormais, les entrées sont filtrées. Toute entrée dans l’enceinte du Parquet doit vraiment être justifiée. Le procureur général de la Cour d’appel de Matete était déjà à son office et l’attendait.

L’audition a commencé et pourra durer de longues heures, selon une source contactée par Ouraganfm.cd.

A son arrivée, leader de l’UNC était serein et décontracté. Apparemment trop sûr de lui et ne se rapprochant de rien dans ce dossier des travaux des 100 jours.

Vital Kamerhe a été convoqué ce lundi au parquet de Matete pour une communication dans le cadre du programme des 100 jours du chef de l’Etat.

Pour Me Serge Mayamba, juriste et député national honoraire (Udps) cité par le Potentiel, le dircab ne jouit pas de privilège de juridiction, même s’il a rang de vice-Premier ministre.

Sera-t-il là en qualité de renseignant, témoin ou prévenu, aucune précision. Mais, les bruits qui courent tout autour renseignent que le Directeur de cabinet du chef de l’État ne jouit d’aucun privilège ni de juridiction, ni de poursuite.

Bien plus, soutient ce praticien du droit, « le parquet ayant la charge des investigations peut inviter tout le monde pour obtenir des informations. Il faut plutôt faire allusion au privilège de poursuites ».

A l’UNC- son parti, on crie à l’acharnement et à la diabolisation contre son leader.

La Direction politique de l’Union pour la Nation Congolaise(UNC) a, au cours d’une réunion organisée dimanche 05 avril 2020 à Kinshasa, alerté ses militants sur le nouveau combat qui vient de s’ouvrir et imposé par ses ennemis.

Il s’agit d’une campagne de diabolisation contre le président national de l’UNC, Vital Kamerhe par les gens de mauvaise foi.

Ainsi, l’UNC dénonce la légèreté par laquelle le parquet général de matete a adressée l’invitation au directeur de cabinet du Chef de l’État pour être entendu lundi 06 avril au sujet de la gestion des frais alloués au programme des 100 jours.

» L’UNC qui a eu à mener des combats et les faire aboutir, est prête à assumer celui qui s’ouvre et à ne pas courber l’échine. En conséquence, elle ne se laissera pas faire devant ses ennemis et autres opportunistes. La direction politique tient en alerte ses militantes et militants pour le combat politique à venir « , a prévenu le bureau politique du parti politique cher à Vital Kamerhe.

Par ailleurs, les ténors de l’UNC réaffirment leur soutien inconditionnel et leur solidarité au pacificateur Vital Kamerhe et son appui à la vision du Chef de l’État Félix Tshisekedi ainsi qu’à sa matérialisation à travers le programme commun du gouvernement FCC-CACH.

Kokolo Jean

OURAGNANFM/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed