11 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Pendant que ça “jabote” dans certains milieux politiques: LE GOUVERNEUR THEO NGWABIDJE KASI POURSUIT LA METAMORPHOSE DANS LA VOIRIE DE BUKAVU

2 min read

Désiré KYAKWIMA en entretien avec la rédaction de la notabilitecd

Bukavu, tunarudiya kweeli…

Bukavu, nous sommes de retour….

Ainsi s’est exclamé en swahili l’un des curieux qui assistait admiratif à la pose des enrobés sur la chaussée du tronçon Place Munzihirwa en direction de la Sonas. Depuis ce mercredi, 18 décembre dans la matinée, le finisseur de l’entreprise TRABEMCO prenait position à la Place Munzihirwa, à Nyawera en attente des camions bennes remplis d’enrobés pour les poser sur cette chaussée redimensionnée. La principale artère de Bukavu passe de trois à quatre bandes soit de neuf à 14 mètres de largeur entièrement revêtus du béton bitumineux.

Les aller et retour des camions bennes et les vrombissements des moteurs ont attiré des foules d’incrédules taillant bavettes. Chacun y allait de son commentaire sur la transformation actuelle de la ville de Bukavu en un vaste chantier. Et mon interlocuteur de poursuivre: _”…haushangale, uyu gouverneur NGWABIDJE ata badirisha iyi ma barabara…”_ Comme pour dire “mine de rien, ce gouverneur va transformer cette voirie”. A quelques mètres de là où je me trouve, un autre groupe de cinq personnes discute à haute voix. Je m’approche pour suivre ces échanges. Un certain Mushaga prend la parole pour faire un plaidoyer en direction des leaders du Sud-Kivu hauts placés dans la hiérarchie au niveau national pour qu’ils accompagnent le Gouverneur ; il souhaite qu’une complicité positive s’installe entre nos leaders et le gouverneur de province au profit du Sud-Kivu. Un autre membre du groupe interrompt Mushaga et lui fait savoir que le président Vital Kamerhe n’est pas étranger au choix opéré par le Chef de l’Etat dans son programme de 100 jours dans lequel s’inscrivent les travaux en cours sur ce tronçon.

Pendant ce temps sur le tronçon Place Mulamba-Ruzizi I, l’entreprise EPOS COMPANY fait preuve d’une célérité qui laisse pantois les prophètes des malheurs qui affichaient leur scepticisme quant au respect du délai des 45 jours pour asphalter les 3 km. Ici aussi la pose des enrobés a commencé un mois seulement après le lancement des travaux. Des habitants de Bukavu se sont comme d’habitude massés de part et d’autre de la route sans doute émerveillés par le rythme Infernal que s’impose l’entreprise EPOS sur ce chantier dont les travaux sont entièrement financés par le gouvernement Théo NGWABIDJE.

Ainsi va Bukavu, au rythme des travaux routiers de grande envergure. Pendant ce temps la cigale chante, chante toujours et le travail de fourmis se poursuit sous l’impulsion de Théo NGWABIDJE, gouverneur du Sud-Kivu.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed