22 janvier 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Politique: un ministre UNC compare les déboires judiciaires de Kamerhe à ceux de Lumumba avant de rétropédaler

3 min read

Voilà qui s’appelle, tweeter… un peu trop vite. Et les aléas des réseaux sociaux dont le ministre de la jeunesse se serait bien passé. Billy Kambale a dû revenir avec un nouveau tweet justificatif.

Dans un premier post, lancé dimanche dans la journée, le fidèle lieutenant de Vital Kamerhe s’était lâché dans un parallélisme qui n’est pas sans rappeler l’actualité judiciaire bouillante qui accable depuis plusieurs jours le leader de l’UNC.

«En 1956, Lumumba est jugé pour avoir détourné des fonds des comptes de chèques postaux de Stanleyville et condamné à un emprisonnement d’un an. En décembre 1958, il est présent à la Conférence des Peuples africains à Accra, qui constitue pour lui un tournant politique essentiel.», avait écrit le ministre en suggérant que les déboires judiciaires du directeur de cabinet du Chef de l’État pourraient le servir politiquement.Billy Kambale@BillyKambale1

En 1956, Lumumba est jugé pour avoir détourné des fonds des comptes de chèques postaux de Stanleyville et condamné à un emprisonnement d’un an.
En décembre 1958, il est présent à la Conférence des Peuples africains à Accra, qui constitue pour lui un tournant politique essentiel.441Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité846 personnes parlent à ce sujet

Problème, en se risquant sur un terrain aussi délicat, Billy Kambale a semblé admettre que les faits reprochés à Vital Kamerhe pourraient être avérés et le conduire à de la prison ferme. C’est en tout cas ce qu’ont tenu à lui mentionner certains internautes. De quoi provoquer le rétropédalage du ministre.Billy Kambale@BillyKambale1 · 

En 1956, Lumumba est jugé pour avoir détourné des fonds des comptes de chèques postaux de Stanleyville et condamné à un emprisonnement d’un an.
En décembre 1958, il est présent à la Conférence des Peuples africains à Accra, qui constitue pour lui un tournant politique essentiel.Ngoie Mulopwe@NgoieMulopwe

En gros, le mec admet que son leader est un voleur. C’est marrant. Il n’accepte pas la réalité, il essaie de lui trouver une explication en faisant recours au déboire de PEL. Ça n’est pas le même contexte. Ton leader profite de sa position pour voler la république.2Informations sur les Publicités Twitter et confidentialitéVoir les autres Tweets de Ngoie Mulopwe

«Loin de moi l’idée de parler du Président de mon Parti. Je suis astreint au devoir de réserve et je ne peux pas commenter une affaire en justice. Mes derniers tweets rappelle tout simplement le héros de notre indépendance et son calvaire. », a-t-il ainsi corrigé. Le mal était déjà fait.

Vital Kamerhe fait l’objet d’une enquête judiciaire pour détournement présumé de fonds publics alloués au programme d’urgence de 100 jours. Il est incarcéré de façon préventive à la prison de Makala comme plusieurs autres chefs d’entreprises impliqués dans ce scandale financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed