11 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC/Abbé Nshole sur la feuille de route de la CENCO : « nous n’allons pas nous distraire, on sait ce qu’on fait»

2 min read

Lors de son passage à Bukavu en province du Sud-Kivu pour une mission interne de l’Eglise Catholique,le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Abbé Donatien Nshole a fait savoir que plusieurs personnes ont mal interprété la feuille de route lancée, précise-t-il, dans le but d’accompagner la CENI ainsi que toute la population congolaise.

«Il y en a qui ont interprété ça comme si c’était le calendrier que seule la CENI doit publier. La feuille de route de la CENCO, c’est simplement une série d’activités que la CENCO a programmé dans son engagement à accompagner les institutions dont la CENI, la population et les politiciens sur les préparatifs des élections que nous attendons constitutionnellement en 2023 », a dit le SG de la CENCO.

Abbé Nshole rassure également sur la détermination de la CENCO, aux côtés des autres confessions religieuses, de suivre de près l’évolution sans pour autant se laisser distraire.

«Nous n’allons pas nous laisser distraire. Là il s’agit comme je l’ai dit des activités que la CENCO a prévu dans sa commission justice et Paix et on va déjà s’y mettre. Vous avez appris qu’on a déjà fait appel à candidature pour le bureau de la CENI. Cela n’a pas été bien compris mais nous on ne se laisse distraire. On sait ce qu’on fait », a-t-il ajouté.

La feuille de route de la CENCO, selon Abbé Donatien Nshole, a trois étapes : la phase de plaidoyer pour convaincre qu’il n’y a pas de temps à perdre et se préparer en mettant les moyens dès maintenant pour les élections.

La médiation en insistant que c’est quand on se met sur le processus électoral, qu’il y a des conflits qui naissent ici et là et que la CENCO est là aussi pour les bons offices

La phase de l’observation des élections qui commence par l’évaluation de la façon dont ça s’est fait dans le passé qui passe aussi par la formation de la population, par la formation des candidats et la dernière qui est aussi la phase de l’éducation civique,électorale de façon globale qui doit accompagner ce processus.

Avec Cigangu Arsène Cicura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.