11 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC: Après les sanctions américaines, la RDC ordonne le gel des avoirs du libanais Saleh Assi

2 min read

La Banque Centrale du Congo a écrit à l’Union congolaise des Banques pour que les avoirs de Saleh Assi et de toutes ses entreprises soient gelés, ainsi que le gel de toutes les transactions à partir de ses comptes, annonce le gouvernement lundi 16 décembre. Le compte rendu de la 14 réunion du conseil des ministres présidée par Félix Tshisekedi renseigne c’est suite aux sanctions du Département du Trésor Américain contre Saleh ASSI, propriétaire de la Société « Pain Victoire », « Minocongo », « Inter aliments », « TRANSGAZELLE » et autres, accusé de financement des activités de Hezbollah.
« Pour éviter les effets néfastes de ces mesures sur l’économie et les populations, il a été décidé la nomination d’un administrateur indépendant en attendant une solution pérenne, et ce, conformément aux prescrits de la décision du Département du Trésor Américain, il a été également décidé de l’ouverture de nouveaux comptes pour ces entreprises sous la gestion de cette nouvelle administration. Ils doivent servir uniquement à des transactions pour la fourniture des matières premières entrant dans le processus de fabrication du pain », ajoute le gouvernement qui précise que
« Le Président de la République a insisté sur le fait que toutes ces mesures visent à protéger les consommateurs, étant entendu que le pain constitue une denrée prisée par les congolais, singulièrement dans les milieux urbains ».
L’homme d’affaires libanais avait parlé de campagne lancée contre lui. Il avait également rapporté annoncé qu’il a introduit un recours.
« Toutes mes activités professionnelles sont claires et mes sociétés fonctionnent sur base des standards internationaux établis en matière de transparence et d’audit », avait-il dit.
Selon le trésor américain, les hommes d’affaires, Tony Saab, Nazem Saïd Ahmad et Saleh Assi, auraient transféré des millions de dollars au Hezbollah, à travers le blanchiment d’argent qui passerait par le commerce de diamants et le marché de l’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed