24 janvier 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC: Deux ans du Parti PUR, voici ses huit déclarations sur l’évolution politique en RDC à savoir

3 min read

Le parti d’Union pour la République (PUR en sigle) a célébré mardi 19 février, son deuxième anniversaire de son existence et son obtention de sa personnalité juridique, en tant que parti politique reconnu légalement en République démocratique du Congo.

Occasion faisant le larron, le parti PUR a trouvé opportunité de procéder à une évaluation de sa participation sur la scène politique Congolaise et décrypter les enjeux actuels dont fait face le pays.

En dehors de sa participation à la vie politique nationale, le parti cher à Godefroy Mwanabwato a rendu public huit déclarations sur la succession de plusieurs faits et événements politiques qu’il a assisté, durant deux ans,en tant qu’observateur participatif.

1. Le Parti d’union Républicaine note avec satisfaction l’ancrage progressif de la culture démocratique en République Démocratique du Congo et appelle de tous ses vœux à des réformes profondes du système électoral afin de garantir plus de transparence lors des différents suffrages.

2. Le Parti d’Union Républicaine constate avec regret, la non ténue des élections municipales et locales depuis 2006 et juge inacceptable ce déni politique qui a pour conséquence la perversion de l’essence-même de notre décentralisation sensée rapprocher le gouvernant des gouvernés.

3. Le PUR appelle chaque acteur membre de la coalition FCC-CACH à plus de responsabilité et les prévient du jugement sans appel qui les attend aux prochaines échéances électorales s’ils ne se ressaisissent pas tant qu’ils en ont encore le temps.

4. Le PUR salue avec satisfaction le retour progressif de la République Démocratique du Congo sur la scène internationale grâce à la diplomatie agissante du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

5. Le PUR déplore les massacres perpétrés continuellement contre les populations civiles dans la région de Beni. Il se dit solidaire aux habitants de la région et invite le gouvernement à prendre des mesures plus adéquates afin de démanteler définitivement les forces négatives qui sévissent dans cette région depuis plus d’une décennie et de restaurer l’autorité de l’Etat.

6. Pour le PUR, le pacte républicain contenu dans la constitution du 18 février 2006 mérite d’être préservé. Néanmoins, il affirme qu’il impérieux de procéder à une évaluation sans complaisance de son applicabilité dans le fonctionnement des institutions provinciales, municipales et locales.

7.Le PUR relève que malgré les promesses du Chef de l’Etat de faire de la lutte contre la corruption et l’impunité son cheval de bataille, le PUR note avec désolation, la persistance des méthodes des « retro-commissions », des passations des marchés publics de gré à gré et la continuité d’une justice à double vitesse.

8. Depuis la fin de l’année 2018, les conditions de vie des populations, déjà très difficiles au départ, n’ont cessé d’empirer.

Notons que le PUR a cependant appellé à des mesures d’austérité plus drastiques destinées à réduire l’écart social entre les populations les plus démunies et la classe des élites ayant accédé aux fonctions politiques afin de corriger cette fracture sociale porteuse des crises à venir.

Serge SINDANI

NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed