11 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC : Kalev Mutond sommé de répondre à l’invitation de la Cour d’appel de la Gombe mardi prochain

3 min read

Le chef du parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa Gombe, Robert Lumbu Phanzu a adressé vendredi 05 mars, un mandat de comparution à l’ancien Administrateur général de l’Agence nationale de renseignements (ANR), Kalev Mutond.Objet de plusieurs plaintes pour plusieurs crimes, enlèvements, tortures et arrestations arbitraires commis dans l’exercice de ses fonctions à l’ANR, Kalev est attendu le mardi 09 mars au cabinet de l’avocat général pour être entendu sur des faits infractionnels lui imputés. L’organe de la loi prévient le cadre PPRD que faute de se présenter, il lui sera contraint par la force.

«Nous mandons au sieur Kalev Mutond, résidant sur l’avenue Macampagne n°22, quartier Joli Parc ( Ref. En diagonale avec ASK dans la commune de Ngaliema à Kinshasa) de comparaître devant nous en notre cabinet au 2ème niveau de l’immeuble Palais de la Justice, place de l’Indépendance, ce mardi 09 mars 2021 à 10h00, pour y être entendu sur des faits infractionnels lui imputés et lui faisons savoir que faute de ce faire, il lui sera contraint conformément à la loi. A l’effet de quoi nous avons signé le présent mandat», a indiqué l’officier du ministère public, Robert Kumbu Phanzu.Le nouveau mandat de comparution est consécutif à plusieurs invitations précédentes, auxquelles Kalev n’avait pas donné suite.Au total, quatre personnalités ont déposé des plaintes contre l’ancien AG de l’ANR. D’abord Jean-Claude Muyambo et Christopher Ngoy. Il y a quelques jours, deux autres plaintes ont été déposées devant cette juridiction par Kapepula Mulumba Joseph et Vano Kiboko.En réaction, l’ancien patron de la sûreté nationale avait dénoncé une mauvaise campagne qui a toujours été menée, selon lui, contre l’Agence nationale de renseignements (ANR) et ses agents.Outré par cette attitude, Kalev Mutond a rappelé que ce service d’intelligence est victime de la propagande politicienne.

« L’ANR est victime d’une propagande politicienne. Il y a des compatriotes qui, dans l’opinion nationale ici au pays et à l’étranger, ont délibérément choisi de salir les services de leur propre pays. On présente les agents de l’ANR comme des assassins, on présente le service lui-même comme n’étant là que pour des tortures, pour assassiner », a-t-il dénoncé.

La main sur le coeur, Kalev affirme qu’il n’y a jamais eu même un seul cas d’assassinat à l’ANR et personne ne peut prouver le contraire. «Personne ne va vous citer le nom d’une personne tuée par l’ANR. On parle d’empoisonnement, je ne connais pas un seul cas toutes les années que moi, j’ai passé dans le service, y compris au sommet de service, un compatriote ou étranger empoisonné par l’ANR. Tout ce que vous entendez parler, c’est le fruit de la propagande politicienne qui salit gratuitement le service», a-t-il dit.Ainsi, l’ancien chef des barbouzes ne cesse d’appeler au respect et considération aux agents de l’ANR qui, souligne-t-il, travaillent assidûment pour la stabilité du pays.«Lorsque la population dort et se réveille le matin dans le calme, lorsqu’une journée commence et se termine dans le calme, il y a dans ce pays des filles et fils qui sacrifient leur vie pour que les institutions soient stables. Et à ces personnes-là, moi, je pense qu’on devrait ne fût-ce que dire merci. Si on ne les remercie pas, on devrait se taire parce que le silence pourrait les encourager. Je pense que l’ANR et ses agents méritent respect et considération».

Josué Kashama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.