27 janvier 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC: LE DEPUTE NATIONAL UNC, Hubert FURUGUTA VEUT LA DISSOLUTION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

3 min read

«Nous risquons encore de décevoir la RDC» a déclaré le Député Hubert FURUGUTA après la clôture de la session ordinaire budgétaire de septembre.
Pour ce meilleur Député national élu de la ville de Goma au Nord-Kivu, si les députés continuent à se mettre à genoux pour satisfaire des autorités morales, le peuple va encore perdre tout son espoir, celui du changement qui garantie la paix, la sécurité et le développement surtout dans sa province qui reste encore dominée par des massacres commis par les ADF dans sa partie nord précisément à Béni et Butembo terrorisant la population.

Le parlement congolais, au-lieu de penser au changement, lui s’intéresse aux complots politiques contre certaines formations politiques notamment l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, AFDC-A, du Sénateur Professeur Modeste BAHATI LUKWEBO.
Par-là il faut comprendre que le Député Hubert FURUGUTA s’insurge contre le dédoublement des partis et regroupements politiques, une pratique qui piétine le cinquième point des accords de la saint Sylvestre qui ont conduit aux élections de 2018 et qui ont fait naitre la SNSA, une structure d’appui à la décrispation politique dirigée par Joseph OLENGA NKOY.

Rappelons qu’il y a quelques semaines, au sein de l’hémicycle de l’Assemblée nationale, les Congolais ont observé à une tirade des nez entre les deux ailes de l’AFDC-A, c’est-à-dire celle restée dans la légalité et fidèle au Sénateur Modeste BAHATI l’initiateur et President national statutaire de ce regroupement politique et celle de la dissidence conduite par la ministre Nene NKULU.
Ce «combat» a été à la suite de la violation du règlement intérieur de l’Assemblée nationale par le bureau de la Présidente Jeannine MABUNDA, tel que dénonçait par la Député nationale Adèle KAHINDA, présidente du groupe parlementaire de l’AFDC-A du Sénateur BAHATI.

Hubert FURUFUTA, député national de l’UNC est connu non seulement pour son éloquence en manipulant la langue de Molière, mais aussi pour sa langue qui ne se livre pas au chat devant la vérité et la droiture.

Ce Député a été sidéré, de par le ton de sa voix, par le fait que mêmes ses collègues députés et surtout ceux de la commission Politique, Administrative et Juridique, PAJ, aient cautionné la violation du règlement intérieur qui régit le bon fonctionnement de leur chambre.

Pendant ce temps, l’AFDC-A du Sénateur BAHATI LUKWEBO se juge rester dans la légalité et préfère obtenir sa raison dans les lois du pays en prévenant de saisir les cours et tribunaux internationaux si la justice congolaise reste muette ou si elle ne dit pas le droit en sa faveur.

Pour Hubert FURUGUTA, il est anormale que le parlement fonctionne fouet à la main contre les formations politiques qui ne sont pas fidèles à une certaine autorité morale.

Nous sommes dans un parlement qui organise des complots contre des familles politiques qui ne sont pas fidèles aux autorités morales. Les gens(Députés) ont été élus pour apporter le changement à la République Démocratique du Congo et au peuple Congolais. C’est-à-dire la démocratie, le respect des textes, le respect des lois. Mais nous sommes entrain de vivre presque le contraire ici(à l’Assemblée nationale)

a constaté Hubert FURUGUTA.

FURUGUTA se dit être déçu par ce comportement qui déçoit également les efforts de son parti ainsi que du Président de la République à apporter le changement tant voulu par les Congolais. Pour lui, cette session de septembre s’est terminée sous une note d’échec morale.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed