9 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC : les contestations contre Ronsard Malonda, est la preuve d’un sentiment égoïste des personnalités en mal de positionnement

2 min read

Au nom de la jeunesse de la Province du Sud-Kivu en particulier, et de la RDC en général, le Mouvement associatif (POSOPASED-RDC) dit être surpris de la reaction de certaines structures de la société civile, des partis politiques et même de certaines confessions religieuses qui s’inscrivent aujourd’hui dans la logique de s’opposer à l’entérinement  par l’Assemblée Nationale, chambre basse du Parlement national et des représentants du peuple des résultats désignant Ronsard Malonda, président de la CENI, pour le prochain cycle électoral.

Ce mouvement qui milite pour la paix, la sécurité et le développement l’a fait savoir dans une déclaration rendue publique le lundi 06 juillet 2020.

Il rappelle que Ronsard Malonda a été désigné issus des élections effectuées par les membres de différentes confessions religieuses, avec une majorité écrasante de six voix sur les huit exprimés, élément important dont il sied de tenir compte.

« Pour ce faire, il y a toutes les raisons qui poussent les analystes avisés et compatriotes épris de paix à
considérer toutes ces contestations, parce qu’orientées par la haine ethno-tribale et guidées par des sentiments égoïstes des personnalités en mal de positionnement socio-politique, comme étant inutilement précipitées et sans objet, puisque de nature à nous conduire dans une crise institutionnelle pourtant évitable »; note ce mouvement des jeunes.

Et ajoute que : « Motivé par l’esprit patriotique et l’instinct de la défense des intérêts de notre peuple, nous sommes
résolument engagés à combattre cet élan machiavélique qui prend de cours la marche de l’histoire de notre pays, surtout lorsque nous sommes convaincus que la cause pour laquelle nous nous est juste, noble et justifiée ».

Dans l’objectif de capitaliser les acquis de l’alternance politique obtenue par la lutte et l’indépendance en 1960, au prix du sang, ce changement des  animateurs de la CENI, est une ultime opportunité que tous les congolais, conscients et soucieux d’œuvrer pour la cohabitation pacifique, se doivent de bien protéger en s’alignant derrière l’actuelle vision de garantir à la
nation la stabilité et un meilleur fonctionnement harmonieux des institutions.

Thierry M. RUKATA

NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed