2 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC : Mboso sur la déclaration d’appartenance « les députés ne sont pas esclaves des partis ou regroupements politiques… »

2 min read

1er février 2021-« Les députés sont élus par leur base. Ils prennent des décisions pour défendre les intérêts de leurs électeurs. Les députés nationaux ne sont pas esclaves des partis ou regroupements politiques ». Ces propos sont de Christophe Mboso Nkodia Pwanga sur les antennes de Top Congo FM.

Le président du bureau d’âge a réagi par rapport à la question relative à la déclaration d’appartenance à la majorité ou à l’opposition des députés nationaux.

« Il y a une disposition du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale qui dit qu’au début de chaque législature, les partis ou regroupements politiques font la déclaration d’appartenance à la majorité ou à l’opposition. Mais l’article 101 de la Constitution dit que le mandat impératif n’existe pas. Les partis et regroupements font une déclaration au nom de leurs députés. Ceci pose un problème de liberté de conscience et de raison. Voilà pourquoi nous avons saisi la Cour constitutionnelle pour avoir l’interprétation de cet article. Après la réponse de la Cour, nous avons décidé de demander aux députés de faire la déclaration d’une façon individuelle », explique Christophe Mboso.

À lui de poursuivre que « Celui qui a reçu le mandat du peuple, c’est le député. Ce n’est pas le parti ou le regroupement. Le député vote en fonction des intérêts de sa base. Les députés sont libres d’adhérer à une opinion politique. Être élu d’un parti ne veut pas dire devenir esclave de ce parti. L’Union sacrée n’est pas un parti politique », a tranché Mboso Nkodia.

Les partis doivent lever en fonction des avis des membres

Pour Christophe Mboso, qui est également président d’un parti politique, les décisions ne s’opposent pas dans un parti politique.

« Il faut tenir compte des avis des uns et des autres. Quand le parti décide, il faut le faire en fonction des intérêts des membres de ce parti. Il ne faut nullement faire des membres des partis politiques des esclaves », a-t-il fait savoir.

Kevin INANA

OKAPI NEWS/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.