5 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC : « nous sommes venus pleurer auprès du Cardinal pour qu’il puisse transmettre nos préoccupations à ceux qui sont au pouvoir », (Bahati Lukwebo)

2 min read

Le Cardinal Fridolin Ambongo a reçu, ce jeudi à Kinshasa, le sénateur Bahati Lukwebo et ses partisans réunis au sein de la plateforme Alliance de forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A). Ce dernier a tenu obtenir l’implication du prélat catholique sur le dossier du dédoublement de son regroupement.

Au sortir des échanges, l’ex-ministre du plan s’est adressé aux médias.

« Nous sommes venus avec les dirigeants des partis politiques membres de l’AFDC-A, nos députés nationaux, nos sénateurs et nos cadres. Nous sommes venus voir le Cardinal Fridolin Ambongo pour lui faire part de notre souffrance à cause des gens qui ne veulent pas respecter les lois du pays. Ils ont décidé de nous écarter des responsabilités que ça soit au gouvernement ou dans les commissions permanentes du Parlement. Tout ça, parce que nous avons pris notre liberté qui nous est reconnue par la charte du FCC(plateforme de l’ancien président Joseph Kabila dont Lukwebo est dissident, ndlr), par les lois et la Constitution, notre liberté de se présenter comme candidat président du Sénat », s’est-il expliqué.

De poursuivre, « comme ils étaient pas contents, c’est pourquoi vous voyez qu’ils font tout pour nous éliminer sur le plan politique. Ils nous ont confisqué nos droits. C’est comme ça nous disons qu’étant donné que nous sommes dans un État de droit, nous sommes venus pleurer auprès du Cardinal pour qu’il puisse transmettre nos préoccupations à ceux qui sont au pouvoir pour que nous recouvrons notre liberté et tous nos droits comme il se doit parce que nous avions beaucoup souffert pour avoir 145 élus directs et indirects ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed