26 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC : Une mini centrale solaire pour renforcer les besoins en électricité à Goma

2 min read

La ville de Goma s’est dotée d’une mini centrale solaire sur initiative des privés en vue de desservir en électricité le quartier de Ndosho réputé une zone insécurisée suite à l’obscurité. L’ouvrage réalisé par la société Nuru Congo Connecté a été inauguré par le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu.

La centrale est constituée de 4 000 panneaux solaires ayant chacun une capacité de 335 watts. La capacité totale est de 6,5 Mégawatts. La société s’est également dotée d’onduleurs solaires dont la capacité unitaire est de 50 kilowatts et la capacité totale de 1,1 mégawatts.

« Le système mis en service aujourd’hui est une solution énergétique sans compromis. Nous avons utilisé la meilleure technologie au monde pour produire ce système. La qualité de cette unité de production est comparable à n’importe quel système de cette envergure partout sur terre », a expliqué Jonathan Shaw, co-fondateur et président directeur général de Nuru.

u

Ce réseau est à mesure d’alimenter plusieurs quartiers de la ville de Goma. Cependant, Nuru va dans un premier temps se concentrer sur le quartier Ndosho, réputé négligé et en proie à l’insécurité due entre autres à l’absence d’électricité.

« Ma joie est grande de pouvoir inaugurer ce projet à Ndosho, l’un des quartiers de la ville de Goma à démographie élevée où des cas d’insécurité sont légions en raison notamment de sa faible desserte en électricité. J’invite par conséquent la société Nuru Congo Connecté à tout mettre en œuvre pour l’effectivité de la distribution de l’énergie produite dans le respect de la loi en la matière », a dit Jean Ruyange, ministre provincial de l’énergie au Nord-Kivu.

La RDC fait face au défi de desserte en électrique, soit 9% de desserte. Le Nord-Kivu a pour sa part une couverture de 4 % de l’électricité. Goma a 35% de desserte. Le besoin énergétique de la ville volcanique est évalué à plus ou moins 80 mégawatts.

« Fort de nouveaux engagements de nos partenaires et investisseurs, Nuru se prépare à déployer 23 MW supplémentaires de capacité solaire hybride dans les 24 prochains mois, à Goma au Nord-Kivu, au Maniema, en Ituri, au Haute Uélé et dans le Kasaï. D’ici la fin de 2021, nous visons la mise en service de 5 sites à travers le Congo. De plus, grâce à un partenariat avec la SNEL, nous travaillons pour fournir jusqu’à 150 MW de puissance étendue au réseau dans le nord-est », a ajouté le numéro un de la société Nuru Congo connecté.

Nuru “Lumière en français” a été créé en 2015 à Beni sous le nom de Kivu green energy. L’entreprise a changé de nom en septembre 2019 pour refléter son expansion au-delà des régions du Kivu. La société a déployé son premier mini-réseau solaire en RD Congo en 2017.

DESKECO/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed