7 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

RDC: Voici les 8 biens immobiliers de Kamerhe et ses proches qui vont être saisis

2 min read

Condamnant plusieurs fois Vital Kamerhe pour détournement et corruption aggravée, le Tribunal de Kinshasa/Gombe a également ordonné la confiscation des biens du directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi ou de ses proches, supposément achétés grâce à l’argent détourné.

Il s’agit des 7 biens immobiliser éparpillés à travers Kinshasa dont:

  • Contrat de location numéro 1348/2019 AD 44988 au nom de Daniel Shangalume (alias Massaro): une parcelle du cousin de Vital Kamerhe achetée en date du 11 avril 2019 et située dans la commune de Lingwala, pour un montant de 650.000 USD;
  • Certificat d’enregistrement AGL 547 folio 171 AD 5082 au nom de Daniel Shangalume (alias Massaro): situé au °5082, dans le quartier Socimat dans la commune de la Gombe; il s’agit d’un « immeuble » acheté le 27 avril 2019 pour pour un montant de 1.001.157,00 USD;
  • Contrat de location numéro 1348/2019 AD 44988: il s’agit de la pareille que Jammal Samih a admis avoir « donné » à Daniel Shangalume (alias Massaro). Elle est située dans la commune de Ngaliema et est évaluée à au moins 100.000 USD;
  • Certificat d’enregistrement AKN 11 folio 46 AD 193, commune de Kasa-vubu, placé sous le nom de Daïda Mpiana, belle-fille de Vital Kamerhe;
  • Certificat d’enregistrement A/ML 01 folio 179 AD 1401, commune de Maluku au nom de MAYUKU NAMWISI Dieudonné ;
  • Certificat d’enregistrement NN 45 folio 33 AD 71860, commune de la N’sele au nom de HAMIDA CHATUR KAMERHE ;
  • le certificat d’enregistrement A/N 45 folio 34 AD 137.110, commune de la N’sele au nom de KAMERHE LWA KANYIGINI Vital ;
  • Contrat de cession entre JAMMAL SAMIH et SORAYA MPIANA, AD 44.196, Commune de Ngaliema ;

Par ailleurs, le Tribunal a ordonné la confiscation des fonds contenus dans les relevés bancaires d’Hamida Chatur, l’épouse de Vital Kamerhe, ainsi que dans les comptes de sa belle-fille Soraya Mpiana, mais également des comptes de son cousin Daniel Shangalamume.

Cependant, les avocats de Vital Kamerhe ont contesté ce jugement. « Ils n’ont pas apporté de matérielles, ils ont basé la condamnation sur des témoignages qui ne disent rien, aussi nombreux qu’inutiles. Ils confisquent des biens qui appartiennent à autrui », a dénoncé Me Jean-Marie Kabengele à l’issue du verdict, promettant de faire appel. « Nous allons en appel. Ce juge n’a pas rendu la justice. Il a été condamné sur base des éléments non discutés aux audiences. Il n’a pas prouvé comment est-ce que Vital Kamerhe a détourné l’argent« .

POLITICO CD/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed