1 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Reprise des travaux du barrage de Katende : Eustache Muhanzi s’active sur le terrain

2 min read

Aussitôt que l’exécutif a décidé de relancer la construction du barrage hydroélectrique de Katende, Eustache Muhanzi, le patron du secteur s’est totalement investi pour sa matérialisation.

Arrivé il y a peu au Kasaï-Central, le ministre des Ressources hydrauliques s’est enquis de la situation auprès du gouverneur de la province avant de palper la réalité sur le terrain.

« En ma qualité du ministre en charge de l’eau et électricité, je suis venu m’enquérir de la situation de cette desserte de manière générale et particulièrement aller sur le terrain à Katende où comme vous le savez, la RDC et le gouvernement indien avaient commencé de construire une centrale hydroélectrique depuis quelques années », a-t-il expliqué à la presse locale.

Depuis 2016, à cause de l’insécurité dans cette contrée ( avec l’affaire Kamwina Nsapu) et sur demande de New Delhi, le contrat avait été résilié. Arrêt du financement du projet à travers Exim Bank of India.

« Depuis 4 ans, la construction de cette centrale est à l’arrêt et il fallait que je vienne pour palper du doigt les réalités ici, connaître les problèmes actuels pour qu’à court terme, les travaux reprennent et cela permettrait de soulager la desserte en électricité », a ajouté Eustache Muhanzi.

Selon les prévisions, le barrage de Katende produirait 64 mégawatts d’énergie électrique. Donc, une œuvre extrêmement importante pour le développement économique de plusieurs provinces de la partie centrale du pays ( Kasaï, Kasaï-Central, Kasaï-Oriental, Sankuru et Lomami ).
 

« L’énergie est le moteur du développement et quand nous aurons de l’énergie à Kananga, à Mbuji-Mayi, à Tshimbulu et partout ailleurs, ça sera pour le bien-être de la population », a souligné le patron des Ressources hydrauliques.

Le projet du barrage de Katende dont le coût global des travaux s’élève à 250 millions de dollars est sous la gestion du ministère des Ressources hydrauliques. L’exécution des travaux avait été confiée au consortium BHEL-AIL dans le cadre d’un contrat signé en 2011. 

Mputu Patrick-Marche

OURAGAN FM/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.