4 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Shadary Entre les cauchemars et l'enfer

2 min read

Empêché de voyager le week-end passé hier, menacé de déguerpissement aujourd’hui, le Secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary est en train de vivre un véritable enfer. Le dauphin de Joseph Kabila serait, selon son parti, victime d’un « complot politique ». Celui qu’on surnomme « Coup sur coup » ou encore « le maître Shaolin » a reçu deux uppercuts qui l’ont presque paralysé, pour ne pas dire mis K.O.

Depuis qu’il a menacé de « paralyser » le pays en cas de poursuite judiciaire contre Albert Yuma, Président du Conseil d’administration de la Gecamine, Ramazani Shadary broie du noir.

En effet « depuis vendredi 24 janvier 2020, une messe noire présidée par une autorité du pays, pas n’importe laquelle, a été dite pour humilier injustement le Secrétaire permanent du PPRD, Ramazani Shadary », dénonce son parti.

Sise au numéro 6 de l’avenue des orangers dans la commune de la Gombe, la parcelle dont il est question a été achetée en 2016 par Mme Wivine Shadary. L’arrêté du ministre de l’Urbanisme et habitat numéro 031/CAB/MIN-HU/2018 du 22 août 2018, portant désaffection et cession d’un patrimoine du domaine privé de l’État dans la ville province de Kinshasa, fut publié dans le journal officiel numéro 18 du 15 septembre 2019 à la page 123 ainsi que le certificat d’enregistrement vol AGL551 folio 39.

« Mais voilà que pour des raisons politiciennes surtout le dossier GECAMINES que Shadary défend, cette haute autorité voudrait à tout prix l’humilier injustement par une démarche honteuse à savoir, un déguerpissement forcé , dont le plan a été concocté depuis vendredi 24 janvier 2020 après le conseil des ministres », regrette le PPRD qui promet de « ne pas se laisser faire dans cette situation ».


MC/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed