7 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Succession de Nangaa : la CENCO invite Mabunda à éviter le forcing

2 min read

La succession de Corneille Nangaa Yobeluo continue d’alimenter le débat en RDC. La CENCO qui s’oppose à la désignation de Ronsard Malonda a adressé une lettre à la présidente de l’Assemblée nationale, dans laquelle elle fait quelques recommandations.

Les princes de l’église catholique rappellent à Jeanine Mabunda qu’elle a elle-même constaté que le vote n’a pas été régulier lors de sa rencontre avec les membres des confessions religieuses le Lundi 22 Juin 2020.

Pour illustrer cette situation, les évêques révèlent deux faits notamment celui du Pasteur Sony KAFUTA qui a avoué avoir voté en faveur des trois candidats en soulevant la main. À eux de s’interroger « Comment celui qui voté pour choisir le meilleur candidat peut-il voter pour les trois à la fois ? Avec cet aveu d’où vient le 6 contre 2 ? ».

Autre Illustration celle du Cheik Abadallah qui prenant la parole en dernier aurait proposé une troisième voie de vote. « Comment quelqu’un qui vient de voter pour conclure, un processus, peut-il encore proposer une troisième voie contre ce prétendu vote ? ».

Pour la CENCO, Jeanine Mabunda doit éviter le forcing car « le peuple Congolais que vous représentez est très regardant ».

Elle invite l’Assemblée nationale a œuvré en faveur d’une solution qui rassure toute la population Congolaise.

Tout comme les organisations de la société civiles, la CENCO propose une réforme consensuelle de la loi portant organisation de la CENI avant la poursuite des pourparlers.
ACTU RDC / NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed