1 mars 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Sud-Kivu/Inondations à Uvira : le forum régional des jeunes dans le GL propose à l’Etat de délocaliser les habitations environnant les zones à risque

2 min read

Le forum régional des jeunes de la sous-région des grands lacs « SIMAMA GL » ne reste pas indifférent face à la catastrophe naturelle qui a frappé la ville d’Uvira au Sud-Kivu, la nuit du jeudi à ce vendredi 17 avril 2020, et ayant fait une trentaine des morts, des milliers des maisons détruites et d’importants dégâts matériels.

Réagissant à ce sujet dans une interview accordée à L’INTERVIEW.CD, le coordonnateur régional de SIMAMA GL, Samuel Matabaro a présenté les condoléances à toutes les familles frappées par cette tragédie et exhorte la consolation de l’Eternel et sa pitié aux âmes des illustres disparus.

« Nous présentons nos sincères condoléances aux familles éprouvées et nous compatissons avec toute la population d’Uvira. Nous SIMAMA GL avons envoyé une équipe à Uvira, mais nous sollicitons la main des autorités provinciales et nationales pour que ces familles puissent être sérieusement assister », a-t-il confié à notre micro.

D’où, le forum régional des jeunes propose au gouvernement congolais de pouvoir mettre en place une stratégie en terme d’un plan préventif qui consistera à trouver un endroit plus vivable où les familles habitants de part et d’autres de la rivière Mulongwe et du lac Tanganyika seront délocalisées.

« Il faudrait des mesures préventives, nous proposons aux autorités de pouvoir initier des stratégies pour que cette situation ne puisse plus se répéter. Voire répertoriés des endroits vulnérables pour y déloger des ménages vers des endroits stables et hors danger », a renchérit Samuel Matabaro.

Rappelons que plus de 3 500 familles sont dépourvues de logement après les inondations dûes au débordement de la rivière Mulongwe dans la ville d’Uvira, ayant causé la mort de près de trente personnes.

Pascal D. NGABOYEKA

INTERVIEW.CD/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed