27 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Sud-Kivu : La DYCOD-RDC lance la campagne pour la Cohésion sociale et l’Unité Nationale

3 min read

La Dynamique pour la Paix, la Cohésion sociale et le Développement en République Démocratique du Congo a été lancée le jeudi 21 Janvier à Bukavu au Sud-Kivu. C’était à l’occasion d’un atelier de sensibilisation des leaders  des Mutuelles Communautaires du Sud-Kivu sur la cohésion sociale et l’Unité Nationale.

Selon Me Patient Bashombe, président du Cadre de Concertation National de la Société Civile, l’objectif est de mobiliser les communautés de la province du Sud-Kivu sur la nécessité d’une cohésion sociale afin de sortir la province de ses multiples problèmes et envisager son développement car tout passe par la cohésion sociale. Il a révélé que toutes les provinces ont adhéré à la dynamique et le Sud-kivu doit imiter le bon modèle et  aspirer ainsi à son développement. 

Néanmoins un travail reste à faire, c’est notamment dresser une cartographie des conflits dans la province et réfléchir comment les résoudre en terme d’approches et des solutions qui peuvent être mises en œuvre en vue de mettre un terme à ce tableau sombre. La campagne lancée contribuera à l’échiquier national à atteindre le développement, a souligné Me Patient Bashombe.

De son côté, le coordonnateur de la DYCOD-RDC, le révérend-pasteur Nicolas Kyalangalilwa fait savoir que la campagne viendra en appuie au travail déjà fait, mais avec une nouvelle vision car il revient à la communauté à la base de proposer les solutions afin d’une cohabitation sociale pacifique sans pour autant aller à l’encontre des principes de la justice, gage du développement durable de la province du Sud-Kivu et de la République Démocratique du Congo dans son ensemble.

“Le travail vient de commencer, il faudra travailler avec les différentes couches. Aujourd’hui nous avons été avec les responsables des mutuelles, prochainement nous serons dans les territoires, mais aussi avec les acteurs de la société civile, c’est à ce moment-là qu’un travail qui inclut tous les besoins des différentes couches sera présenté”, dit-il.

Le président du Cadre Concertation Provincial de la Société Civile, Me Zozo Sakali a de son côté souligné l’importance pour la campagne de redonner le pouvoir aux dirigeants des entités territoriales décentralisées à l’instar des gouverneurs, les maires, les bourgmestres, les administrateurs des territoires, les chefs des groupements afin d’engager leurs entités dans l’élan de développement. Pour y arriver, Me Zozo Sakali fait savoir qu’un plaidoyer sera mené pour que le principe de la retenue à la source soit d’application et que ces dirigeants travaillent pour l’intérêt communautaire, mais ceci ne pourra arriver que par la cohésion sociale des toutes les communautés.

Le président du Cadre de Concertation National de la Société Civile, Me Patient Bashombe précise que la dynamique cherche à obtenir un engagement de toutes les communautés à demeurer un état, un peuple et travailler pour l’intérêt commun, mais aussi responsabiliser les communautés afin de jouer leur rôle d’une part et de l’autre part amener l’Etat à jouer pleinement son rôle au niveau le plus bas. 

“La justice est un instrument régulateur du comportement social, le contrat social qui nous lie avec le gouvernement doit être mis en application pour que tous ceux qui d’une manière ou d’une autre l’entrave puisse répondre de leurs faits, car il est anormal que nous puissions créer un Etat bananier où chacun peut déclarer quand il le veut, la scission d’une province, d’un quartier ou à porter des armes contre sa communauté et que nous puissions acclamer. Il faut que la communauté ait le temps de dire non et dénoncer même ses propres fils”, martèle Me Patient Bashombe.

Pour lui, la Dynamique pour la Paix, la Cohésion sociale et le Développement se veut de responsabiliser les communautés pour dénoncer et qu’elles puissent soutenir les sanctions judiciaires contre les auteurs de crimes commis contre elles, même s’il s’agissait de leurs propres enfants qui s’étaient rebellés.

LGL/NOTABILITECD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.