11 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Sud-Kivu : La motion de défiance contre Ngwabije « a été déposée en violation du règlement intérieur…»

3 min read

Huit (8) députés provinciaux ont déposé une motion de défiance contre le Gouverneur du Sud-Kivu, Théo kasi Ngwabije au bureau de l’organe délibérant le lundi 05 avril 2021 « en violation du règlement intérieur de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu » selon une analyse indépendante de l’association des jeunes intègres et conscients.

Selon cette analyse, le règlement intérieur de l’Assemblée provinciale en son article 202 alinéa 3 stipule qu’une motion de défiance contre le Gouverneur de province doit requérir un quart de signatures des membres de l’Assemblée provinciale soit douze (12) signatures des députés de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, « ce qui n’a malheureusement pas été fait jusque-là et cela avec la complicité du président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu Zacharie Lwamira» déplore cette association .

En rapport avec les allégations portées contre Théo Kasi Ngwabije par les 8 députés provinciaux signataires de cette motion, l’association des jeunes intègres et conscients parle « de fausses allégations et demande aux députés concernés d’en apporter des preuves ».

« Nous apprenons par exemple que le Gouverneur Théo Ngwabidje aurait détourné l’aide humanitaire destinée aux personnes sinistrées après les incendies survenus à Kamituga. Pourtant, lors de sa mission d’itinérance en octobre dernier à Kamituga, le Gouverneur avait reçu les sinistrés et les avait rassurés qu’une fois la réhabilitation de la route terminée sur le tronçon Kasika-Mwenga truffé de bourbiers, l’aide humanitaire leur parviendra. L’office des routes a annoncé la fin de ces travaux en janvier 2021, Qui a détourné quoi? D’ailleurs, vous-mêmes vous avez vu comment se passe la remise de ces dons dans toute tranparence», s’interrogent les membres de cette association dans une interview accordée à ACTU7.CD.

Sur la question sécuritaire au Sud-Kivu, cette association regrette que certains élus du peuple « en quête du populisme au lieu d’encourager l’autorité provinciale à aller de l’avant dans la recherche de la sécurité en province malgré l’irrégularité de la rétrocession par Kinshasa, ne font que le décourager par des accusations gratuites et sans fondement ».

« On ne peut pas demander au Gouverneur Théo Ngwabidje d’assurer la sécurité de la province alors qu’il ne reçoit rien en guise de rétrocession depuis bientôt plus d’une année et l’économie de la province a été plombée par la crise sanitaire qui continue par ailleurs. Les députés provinciaux devraient être les premiers à lever leurs voix pour fustiger cette situation qui les prive de leur émoluments pendant presqu’une année », explique cette structure.

Enfin, les jeunes analystes de cette association indiquent « qu’on ne peut pas accuser le Gouverneur Ngwabidje Kasi de mégestion alors que malgré les contraintes, celui-ci s’emploie à mettre à la disposition de l’Assemblée provinciale sa dotation mensuelle ».

Tommy Lupemba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.