16 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Sud-Kivu : la place de Kamerhe n’est pas en prison, plutôt au service de la nation congolaise; pense Daniel LWABOSHI

2 min read

Les militants et cadres de l’Union pour la Nation Congolaise, interfédération du Sud-Kivu implorent la grâce divine afin que leur Président National Vital Kamerhe recouvre sa liberté et qu’il reprenne avec ses activités pour le bien-être de la nation.

C’est ce qu’on peut retenir des différents messages lancés au cours d’un culte d’action de grâce organisé par l’interrfédération UNC/Sud-Kivu en vue de se rappeler d’une année depuis l’arrestation et l’incarcération de leur president national.

Pour ce faire ils se sont récceuillis dans la Paroisse Protestante Internationale de Bukavu. Pour le president interfédral ad interim de l’UNC Sud-Kivu, c’était une occasion d’implorer la grâce divine pour que Vital Kamerhe, Président national de l’UNC soit acquitté et libéré.

Il precise que la place de Kamerhe n’est pas en prison, plutôt au service de la nation congolaise d’où l’importance et l’urgence de sa liberation.

Ce culté a été célèbré par l’Eveque Lévi Ngangura, Président de l’ECC, accompagné de son prédecesseur Mgr Kuye Ndondo Wamulemera.

Rappelons que c’est le 20 juin 2020 que le président de l’UNC avait été condamné à 20 ans de travaux forcés après son arrestation le 8 Avril 2020 dans le cadre d’un présumé détournement des fonds allloués aux travaux dit de 100 jours du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Thierry M. RUKATA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.