27 février 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

UDPS : Jean-Marc Kabund accumule les soucis

2 min read

Le Président ai de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Jean-Marc Kabund n’a pas pris part à la réunion qui a abouti à la désignation de Patricia Nseya Mulela comme candidate au poste de 1ère Vice-presidente de l’Assemblée nationale.

Pourtant convoqué formellement par l’autorité morale du parti, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, il a brillé par son absence, prétextant d’être malade.

Sa descente aux enfers s’opère à la vitesse de sa spectaculaire ascension politique. Celui qui avait été nommé Secrétaire Général de l’UDPS par feu Étienne Tshisekedi au moment où il ne connaissait pas encore situer la 10ème rue Limete enchaine les humiliations.

Après avoir été destitué du poste de 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, il comptait sur le Secrétaire Général du parti, Augustin Kabuya, pour appliquer la politique de la chaise vide. Ce dernier avait d’ailleurs annoncé, dans un communiqué, que l’UDPS n’allait pas présenter de candidats à ce poste. Malheureusement, c’était sans compter sur la détermination du Chef de l’État à poursuivre son alliance avec le Front Commun pour le Congo (FCC).

Pour ce faire, Félix Tshisekedi a tourné la page Kabund au bureau de l’Assemblée nationale en portant son choix sur l’élue de Likasi, Patricia Nseya Mulela. Il avait annoncé ce choix en exclusivité aux principaux dirigeants du parti dont Victor Wakenda, Jacquemain Shabani et Augustin Kabuya, respectivement Président de la Convention démocratique du parti(CDP), président de la Commission électorale permanente (CEP) et Secrétaire Général, qu’il avait réunis à la cité de l’Union africaine.

En mauvais perdant, Jean-Marc Kabund a boudé cette rencontre, rajoutant de facto une farde de plus sur son ardoise des soucis déjà bien garnie.

Entre temps, une source bien introduite à l’UDPS renseigne que l’initiateur de la « Décision Finale », une structure proche du parti présidentiel, aurait de comptes à rendre à la société qui s’occupe de son chantier encore inachevé.

Junior Lomanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may have missed