11 avril 2021

NOTABILITECD

VOTRE SITE D'INFOS EN LIGNE

Union sacrée : Georges Kapiamba désapprouve l’égoïsme des politiciens

2 min read

Le coordonnateur de l’Association pour l’accès à la justice (ACAJ), Maître Georges Kapiamba dénonce le retard inexpliqué que connait la formation du gouvernement de l’Union sacrée.Il a désapprouvé cette situation samedi, lors d’un point de presse tenu au siège de son organisation. L’activiste a dénoncé le fait que la nouvelle majorité du chef de l’État a pris le peuple congolais en otage. Par contre, a-t-il rappelé, l’Union sacrée était supposée offrir au pays des nouvelles opportunités de bonne gouvernance.« L’Association congolaise pour l’accès à la justice(ACAJ) dénonce la prise en otage du peuple congolais par l’Union sacrée de la nation (USN). En effet, la décision de mettre fin à la coalition FCC-CACH, prise par le président de la République, était supposée offrir de nouvelles opportunités à la classe politique congolaise et donner au peuple une gouvernance exclusivement consacrée à la satisfaction de ses besoins essentiels » , a regretté Maître Kapiamba.De cette réalité empirique désastreuse, le défenseur des droits de l’homme a décrié, comme l’ont fait certains, les appétits gloutons des acteurs politiques véreux qui ne voient que leurs intérêts.D’un ton sévère, le président de l’ACAJ a prévenu que son organisation en collaboration avec d’autres composantes de la société civile vont accentuer des actions de terrain pour exiger la dissolution de l’Assemblée nationale.« De ce qui précède, et pour faire barrage à la volonté affichée par la classe politique congolaise de maintenir le peuple dans la pauvreté et la mauvaise gouvernance, l’ACAJ qui a initié des contacts avec plusieurs organisations de la société civile, se réserve le droit d’en appeler, conformément à la Constitution, à des manifestations publiques ayant pour objectif d’obtenir la dissolution de l’Assemblée nationale ».Maître Kapiamba dit avoir constaté l’incapacité et la mauvaise foi des policiens à parvenir au consensus pour privilégier l’intérêt supérieur de la République. Par conséquent, d’après lui, le président Félix Tshisekedi se trouve dans l’impossibilité de concrétiser son projet de société.Le coordonnateur de l’ACAJ a laissé entendre que certains leaders politiques qui retardent la machine sont déjà identifiés et bientôt ils seront dévoilés dans l’opinion.

Mputu Patrick-Marche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Creats by by EVOLUDIA ASBL.